FANDOM


Roebuck: "Sauf votre respect, M, je ne sais pas si vous avez ce qu'il faut dans le pantalon pour faire votre boulot."
M: "Peut-être pas mais c'est mieux que d'avoir tout dans la culotte et rien dans la cervelle !"
―Roebuck et M.[src]

Roebuck est un amiral de Royal Navy britannique qui est responsable de sa flotte. C'est un homme impatient et un peu grossier qui doute un peu de la compétence de l'agent "00" des services secrets britanniques James Bond et du MI6 en général.

Dans le film Modifier

En 1997, James Bond est envoyé en mission à la frontière russe où il infiltre un bazar d'armes terroriste. L'amiral Roebuck l'assiste depuis les écrans d'une salle de contrôle avec des membres du personnel du MI6 dont sa directrice M ainsi qu'un général russe nommé Bukharin. Après qu'une description ait été faite par le premier chargé d'études Charles Robinson sur les criminels et le matériel présents au bazar d'armes, Roebuck décide que l'opération sera militaire. Ensuite, Bukharin déclare que son gouvernement estime que toute perte de vie est inacceptable et l'amiral contacte l'une des frégates sous ses ordres, le HMS Chester, et lui donne l'autorisation de tirer un missile de croisière sur le bazar pour éliminer tous les terroristes. Malgré les protestations de M, qui déclare que Bond n'a pas terminé sa mission, le missile est tiré. Cependant, 007 révèle la présence de torpilles nucléaires soviétiques, qui risquent de rendre les dégâts bien considérables. Roebuck contacte alors une nouvelle fois le HMS Chester pour lui intimer l'ordre d'auto-détruire le missile mais celui-ci est hors d'atteinte. Roebuck, M et les autres sont alors impuissants et n'ont plus qu'à continuer d'assister Bond en espérant qu'il s'en sorte. Heureusement, celui-ci réussit à s'enfuir dans l'avion portant les torpilles juste avant que le missile ne fasse tout exploser, impressionnant visiblement Roebuck et les autres. Toutefois, à leur insu, Henry Gupta, l'un des terroristes présents au bazar, réussit à fuir avec un encodeur GPS américain.

Quelques jours plus tard, Gupta se sert de l'encodeur pour diriger à distance un autre navire de la flotte britannique, le HMS Devonshire, sur les eaux territoriales chinoises. Cela fait en fait partit du plan du magnat des médias Elliot Carver, qui tente de provoquer une guerre entre le Royaume-Uni et la Chine afin d'obtenir des droits de diffusion exclusifs dans le second pays. Il envoie alors son bras droit Richard Stamper et plusieurs autres sbires attaquer la navire et assassiner ses occupants avec des munitions chinoises afin de faire passer les Asiatiques pour responsables des meurtres. Suite à cet incident, Roebuck et M se rendent à la cellule de crise du ministère de la Défense britannique pour débattre de cela avec le ministre. L'amiral est furieux de la perte de son navire et prévoit des représailles contre les Chinois, ce que le ministre approuve. Sa flotte ne pouvant être en Chine que 48 heures plus tard, Bond dispose de ce temps-là pour mener son enquête.

Plus tard, Bond découvre que Carver a abusé du Royaume-Uni et de la Chine et en informe aussitôt M, qui elle-même rejoint Roebuck alors qu'il est à nouveau en présence du ministre de la Défense et lui fait passer le message. Roebuck ordonne donc à un autre navire, le HMS Bedford, de rechercher le navire furtif de Carver et de le détruire. Finalement, le navire du magnat des médias est détruit et toute la mission est un succès.

Production Modifier

L'amiral Roebuck est considéré comme le protagoniste secondaire du film de 1997 Demain ne meurt jamais. Il a été interprété par l'acteur britannique Geoffrey Palmer qui a été doublé dans la version française par Michel Castelain.

Le personnage a possiblement été nommé ainsi par rapport à John Roebuck, le comptable du film.

Avant le début du tournage, Geoffrey Palmer connaissait déjà l'actrice Judi Dench, interprète de M. Tous deux figuraient en effet parmi les acteurs principaux de la série télévisée romantique As Time Goes By.

Images Modifier

Note Modifier

  • Bien qu'il soit un allié, Roebuck a manqué de provoquer un désastre lorsqu'il a ordonné le lancement du missile sur le bazar d'armes mais également lorsqu'il a voulu attaquer la Chine avec sa flotte. Les deux opérations ont étés déjouées grâce à Bond qui l'a également fait passer pour un imbécile.