FANDOM


James Bond: "Quand un type à ski dévale derrière vous à plus de 70 km/h en essayant de vous loger une balle dans le dos, on n'a pas toujours le temps de bien voir son visage. Dans notre métier, on peut se faire tuer. Vous et moi, nous le savons. Il le savais aussi, c'était lui ou moi. Pour en revenir à votre question, oui. Oui, je l'ai tué."
Anya Amasova: "Alors, quand cette mission sera finie, je vous tuerai aussi."
―James Bond et Anya Amasova[src]

Anya Amasova naît en Russie en 1947. Au fil des années, elle devient l'un des agents les plus compétents du KGB. Connue sous le nom de code de XXX, elle est sous les ordres du chef du KGB, le général Anatol Alexis Gogol, et est l'amante d'un de ses collègues, Sergei Barsov.

En raison de sa formation d'agent russe, Anya Amasova dispose de multiples capacités. C'est une femme rusée, forte, douée à la conduite, au tir, à la lutte et aux environnements militaires. Inutile de préciser qu'elle a des nerfs d'acier et qu'elle ne cède généralement pas à la panique.

Dans le film Modifier

En 1977, un sous-marin à moteur nucléaire russe, le Potemkin, disparaît dans de mystérieuses circonstances et le président de la Russie a par la suite une discussion téléphonique avec le général Anatol Gogol. À la fin de la conversation, les deux Russes conviennent que Gogol doit confier l'enquête à son meilleur agent, à savoir Amasova. Il demande donc à sa secrétaire Rubelvitch des nouvelles de l'agent XXX et la jeune femme blonde répond au général qu'elle se trouve au centre de repos et de récupération du peuple. En effet, Anya se trouve effectivement là-bas où elle couche avec Sergei Barsov. Anya est ensuite amenée à se rendre au quartier général du KGB à Moscou, en Russie alors que Sergei doit terminer une mission en Autriche : abattre l'agent secret britannique James Bond 007. C'est ainsi que les deux amants se séparent.

Au cours de sa mission, Barsov et ses trois collègues prennent Bond en chasse à ski mais le Russe meurt lors de la poursuite alors que sa cible survit.

Anya face à Gogol

Anya face au général Gogol.

Plus tard, vêtue de son uniforme de major soviétique, Anya se rend dans le bureau de Gogol. Ce dernier lui annonce que le Potemkin a disparu. Amasova demande alors s'il s'agit d'un sabotage et son interlocuteur répond que c'est à elle de l'établir mais que le KGB dispose d'une piste, un contact au Caire, et qu'elle partira le soir-même pour la mission. Le général lui fait ensuite part par la même occasion de la mort de Sergei Barsov. Anya répond à cela en disant que c'est une nouvelle tragique. Elle ajoute qu'elle aimerait beaucoup voir en face le responsable de sa mort. Il est évident qu'elle a l'intention de venger l'espion qu'elle aimait.

Anya et le contact au spectacle

Anya et le contact au spectacle.

Quelques heures plus tard, Anya assiste à un spectacle de sons et lumières sur les trésors égyptiens qui a lieu sur le plateau de Gizeh. La jeune femme a prit contact avec un potentiel acheteur d'un microfilm ayant été mis sur le marché noir. À leur insu, James Bond est lui aussi présent à ce spectacle, cherchant lui aussi à prendre contact avec l'Egyptien. Cependant, ce dernier est tout à coup apeuré lorsqu'il repère Requin, un tueur à gages polonais, et prend la fuite, suivit par Requin et Bond. L'agent 007 du MI6 assiste à la mort de l'Egyptien avant de faire face à Requin qui disparaît sans laisser de traces. Bond récupère ensuite un carnet sur le corps du défunt avant d'être confronté cette fois à Anya qui le prend pour le tueur de l'homme. De ce fait, elle laisse deux autres agents du KGB affronter l'Anglais mais malheureusement pour elle, ses deux acolytes sont rapidement neutralisés par leur unique adversaire. Bond repart alors après avoir sauté une bonne nuit à Anya.

Plus tard, dans un club au Caire, Anya et Bond se retrouvent et se présentent véritablement l'un à l'autre. Durant cette nouvelle rencontre, Amasova démontre qu'elle connaît par cœur le dossier de James et se met alors à réciter plusieurs évènements de sa vie, notamment le fait que sa femme a été assassinée. Les deux rendent ensuite visite au propriétaire du club, un homme devant être rejoint par le contact égyptien décédé. Cependant, ce dernier est appelé au téléphone et se fait lui aussi tuer par Requin qui lui substitue le fameux microfilm. Bond et Amasova se glissent dans sa fourgonnette et passent la nuit dans ce véhicule.

Anya et Bond suivant Requin

Anya et Bond suivant Requin.

Le lendemain matin, la fourgonnette de Requin arrive à destination : un temple de l'Egypte antique. Anya et Bond suivent l'assassin et l'affrontent avant de récupérer le microfilm et de revenir dans la fourgonnette. Requin les attaque mais le duo réussit heureusement à lui échapper. Cependant, après avoir parcourut quelques mètres, la fourgonnette, qui était en mauvais état suite aux attaques de Requin, se détruit, obligeant ses deux occupants à poursuivre leur trajet à pied. Au couché du soleil, Anya et James arrivent près du Nil et embarquent dans un bateau de pêche. Cependant, Amasova endort finalement Bond avec une cigarette gadgétisée et s'enfuit avec le microfilm.

Plus tard, Bond retrouve l'espionne russe dans le nouveau quartier général du MI6 et du KGB qui a été établit dans un temple en ruine. Là, le microfilm est analysé et il est alors révélé qu'il a été conçu par un centre de recherche marine, Stromberg Shipping Lines, qui appartient au riche homme d'affaires Karl Stromberg et se trouve quelque part en Sardaigne, en Italie. Anya et Bond sont donc à nouveau amenés à collaborer par leurs supérieurs respectifs.

Anya attaquée par Requin

Anya attaquée par Requin.

Afin de se rendre en Sardaigne, le binôme emprunte un train où ils partagent un repas ensemble. Cependant, alors qu'Anya s'apprêtait à aller se coucher, elle est attaquée par Requin qui se cachait dans son armoire. Celui-ci assomme Amasova avant d'échanger un nouvel affrontement avec Bond qui réussit à l'éjecter du moyen de transport. Tandis qu'ils se remettent de leurs blessures respectives, Anya et Bond font l'amour.

Une fois en Sardaigne, les deux amants se rendent à leur hôtel au volant de la Liparus que Q, l'armurier du MI6, leur a remit. Finalement, ils se rendent à l'Atlantis, le laboratoire de recherche marine de Stromberg, et Bond rencontre l'homme d'affaires sous l'identité d'un biologiste marin. Cependant, les deux agents secrets sont démasqués et sont alors poursuivis par plusieurs sbires dont Requin mais parviennent heureusement à tous les semer.

Anya et sa phrase

"Alors, quand cette mission sera finie, je vous tuerai aussi."

De retour à l'hôtel, Anya est intriguée par le briquet de Bond qui provient de Berngarten, là où Sergei Barsov a été tué. S'ensuit une discussion où Amasova réalise qu'elle est face au tueur de son amant. Aussi, elle jure de rendre justice à l'homme qu'elle aimait en tuant Bond une fois que leur mission sera terminée.

Plus tard, Anya et Bond sont hélitreuillés à bord d'un sous-marin de la flotte américaine, le HMS Wayne. Malheureusement, celui-ci est bientôt engloutit par le Liparus, le pétrolier que possède Stromberg. Une fois à l'intérieur du gros bateau, tous les occupants du Wayne y compris Amasova et Bond sont contraints de quitter leur navire. Les deux agents secrets tentent de se faire discret (Bond a notamment remis une casquette à Anya) mais ils sont finalement confrontés aux gardes et sont alors emmenés auprès de Stromberg. Le puissant homme d'affaires dévoile alors ses plans à ses deux ennemis : détruire New York et Moscou à l'aide des sous-marins britannique et russe qu'il a fait capturer plus tôt et ce, afin de donner naissance à une nouvelle guerre mondiale qui détruira le reste des humains présents sur terre. Ainsi, Stromberg et son organisation pourront recréer un nouveau monde "neuf et beau" qui sera bâtit sous l'océan. Une fois l'entretien terminé, l'employeur de Requin emmène Anya à bord de l'Atlantis où elle est retenue captive. Bond, lui, parvient à se défaire de ses ravisseurs alors qu'il devait être emmené auprès des autres prisonniers et s'allie avec ces derniers avant de déjouer les plans de Stromberg.

James Bond délivrant Anya

Anya étant délivrée par Bond.

Une fois chose faite, Bond emprunte un jet-ski que Q lui avait fait livrer, et l'utilise pour se rendre jusqu'à l'Atlantis dans le but d'y délivrer Anya. Après avoir tué Stromberg et vaincu Requin, Bond retrouve la prisonnière et s'empresse de la délivrer. Le duo s'enfuit dans une sonde de survie. Alors que Bond s'apprête à ouvrir une bouteille de champagne, Anya le tient en joue avec son propre Walther PPK et s'apprête visiblement à le tuer avec l'arme de poing pour venger Sergei Barsov. Mais finalement, Bond la convainc de ne pas le faire et les deux font plutôt l'amour. Entre-temps, la sonde est récupérée par un navire de la flotte britannique et Anya et Bond sont alors surpris dans leur intimité par leurs supérieurs respectifs !

Production Modifier

Anya Amasova est la James Bond Girl principale du film de James Bond de 1977 L'espion qui m'aimait. Elle a été interprétée par l'actrice britannique Barbara Bach et a été doublée dans la version française par la comédienne spécialisée dans le doublage Francine Lainé qui double également Ruby Bartlett et Corinne Dufour.

Anya Amasova n'a nullement été créée par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming. En réalité, c'est l'écrivain Richard Maibaum qui est à l'origine de ce personnage[1].

Du fait que le film L'espion qui m'aimait n'était fidèle à aucun des romans de Fleming, la société de production des films de James Bond, EON Productions, a autorisé, pour la première fois, la rédaction d'un roman basé sur le script d'un film de Bond[2]. Anya Amasova a bien évidemment été incluse dans ce roman. Cependant, cette nouvelle version du personnage comporte toutefois quelques différences avec l'original. Par exemple, dans le roman, Anya travaille pour Otdyel IV, un département de l'agence de contre-espionnage du SMERSH, alors que dans le film, elle travaille pour le KGB.

Durant le développement de Moonraker (1979), la suite de L'espion qui m'aimait, il a été envisagé qu'Anya Amasova réapparaisse brièvement en temps que femme couchant avec le général Gogol mais l'idée a finalement été écartée.

Quelques années plus tard, Anya Amasova apparaît dans le jeu de rôle James Bond 007, qui a été publié dans les années 1980.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Anya Amasova est la première d'une toute nouvelle génération de James Bond Girls. En effet, jusqu'ici, les femmes que nous avions connut avaient plutôt des rôles mitigés avec assez peu d'autonomie qui obéissaient aveuglément à leurs camps tout en ayant assez peu de sentiments propres. Anya, elle, est représentée comme une femme forte qui a aussi des compétences et des ressources spécifiques. C'est en plus un personnage très particulier puisqu'elle est porté sur la vengeance et cherche même à rendre justice à son amant en tuant Bond. On pourrait presque la considérer comme un alter-ego féminin de Bond mais malheureusement, elle n'a pas vraiment d'occasion de se défendre brillamment ou de participer à des scènes d'actions extraordinaires.
  • Anya Amasova peut être considérée comme l'un des antagonistes du film dans le sens qu'elle cherche à tuer James Bond mais elle n'est pas mauvaise pour autant car elle cherche seulement à rendre justice à son amant, Sergei Barsov.

Références Modifier

  1. http://www.commander007.net/2016/02/lespion-maimait-scripts-originaux/
  2. http://jamesbond007.net/Encyclo/lespion-qui-maimait-1977-novelisation/