FANDOM


"Mais je vous avertis, surprendre Columbo ne va pas être facile, il a le bras long et des relations, il serait assez intouchable, il va falloir trouver une faille, peut-être même le tuer, est-ce que cela vous découragerai ?"
― Aris Kristatos essayant d'encourager James Bond à traquer Milos Columbo[src]

Aristotle "Aris" Kristatos est originaire de l'île de Céphalonie. Il a participé à la Seconde Guerre mondiale et à la guerre civile grecque pour le compte de la résistance grecque. Les gens se fient beaucoup à sa bravoure et le considèrent même comme un héros sachant que le gouvernement britannique lui a décerné l'Ordre du Mérite royal. Il est même considéré comme un allié sûr pour l'Occident qui a déjà fait appel à lui pour des missions en Europe. Cependant, le monde entier ignore que Kristatos était un agent double au service de l'URSS aussi bien durant la seconde guerre que dans la guerre civile. Si il a l'apparence d'un homme d'affaires respectable, distingué et cultivé, il est en fait un contrebandier d'héroïne et d'esclaves sans scrupule et un meurtrier travaillant en étroite collaboration avec le KGB. Kristatos travaille également avec un réseau de tueurs de la Mafia qui ont pour mission de s'assurer que rien ni personne ne se mette en travers de son chemin de trafic. Il est par ailleurs l'ennemi juré de son ancien partenaire qu'il avait trahit lors de la guerre : Milos Columbo, qui est également devenu un contrebandier.

Dans le film Modifier

En 1981, Aris Kristatos est embauché par le général Anatol Alexis Gogol, le chef du KGB, pour obtenir le système ATAC, un dispositif que le ministère de la Défense britannique utilise pour contrôler les sous-marins Polaris de la Royal Navy. L'objet en question se trouve dans un navire de reconnaissance britannique, le St. Georges, que Kristatos coule ou fait couler avec une vieille mine. Ensuite, Kristatos commandite l'assassinat d'un archéologue marin britannique sensé enquêter sur la disparition du navire. La femme de ce dernier est également tuée dans l'attaque. À l'insu de Kristatos, il a désormais attiré l'attention des services secrets britanniques mais aussi de la fille des victimes, Melina Havelock.

Plus tard, l'agent soviétique envoie son homme de main Emile Leopold Locque pour payer le tueur à gages cubain ayant assassiné les parents de Havelock. Malheureusement, l'agent des services secrets britanniques James Bond 007 assiste au paiement avant que l'assassin ne soit éliminé par Havelock. Une fois de retour au MI6, Bond identifie Locque et est envoyé à Cortina, dans les alpes italiennes, pour le retrouver, sans doute pour l'interroger sur son affiliation. Sur-place, il rencontre un agent qui le présente à Kristatos alors qu'il observait sa nièce, la patineuse Bibi Dahl, à la patinoire olympique. Celle-ci tombe immédiatement sous le charme de 007 et demande même si Bond pourrait l'accompagner plus tard. L'Anglais accepte avec "la plus grande joie". Lorsque la fille repart, Bond présente à Kristatos une photo de Locque et lui demande si il connaît l'homme. Le contrebandier répond alors qu'il est l'homme de main de Columbo avant de commencer à lui parler de son passé avec l'homme que l'on surnomme la colombe. Finalement, lorsque Bond repart avec l'autre agent, Kristatos ne serre pas la main à ce dernier, le jugeant probablement trop insignifiant.

Kristatos envoie ensuite un duo de motards tuer Bond et Havelock mais les deux sont rapidement battus par l'agent "00" du MI6. Ensuite, alors que Bond skie avec Bibi, Kristatos le fait surveiller par Locque et l'athlète allemand Erich Kriegler, un autre de ses plus proches hommes de mains. Les sbires attendent une occasion d'éliminer Bond une bonne fois pour toutes mais se révèlent incapables de le tuer. Néanmoins, Locque parvient finalement à éliminer l'autre agent qui l'accompagnait et laisse une épingle de colombe sur son corps afin de faire porter à Columbo la responsabilité de ce meurtre.

Plus tard, en Grèce, Bond aimerait connaître plus d'informations sur Columbo et contacte alors Kristatos qui lui donne rendez-vous dans le casino de son ennemi, pensant que celui-ci ne ferait jamais rien dans son propre établissement. Kristatos fait savoir à Bond qu'il pense qu'il fait partit de la brigade anglaise des stupéfiants et l'espion britannique le laisse volontairement dans cette erreur. Ils observent ensuite Columbo qui assit à une table avec sa maîtresse, la comtesse Lisl von Schlaf, ignorant qu'ils sont en fait surveillés par ce dernier. Finalement, Columbo semble se disputer avec von Schlaf qu'il oblige à sortir. Kristatos craint que cette dispute ait été mise en scène mais Bond se décide à suivre von Schlaf. Finalement, Kristatos lui suggère de prendre sa voiture et de demander à son chauffeur de venir le rechercher. Après cette entrevue, le contrebandier grec contacte à nouveau Locque et lui intime l'ordre de les éliminer tous les deux.

Malheureusement, Locque et ses complices ne parviendront qu'à tuer von Schlaf car Bond est sauvé par les hommes de Columbo. Amené face au contrebandier, il comprend que le véritable ennemi est Kristatos. Afin de prouver ses dires, Columbo invite l'Anglais à venir l'aider à attaquer l'entrepôt où Kristatos stocke l'héroïne. Bond accepte. Un affrontement opposant Locque et les hommes de Kristatos à Bond, Columbo et ses alliés débute alors. Finalement, l'entrepôt est détruit et Locque est tué par Bond.

Plus tard, Bond et Havelock localisent l'épave du St. Georges et plongent pour récupérer l'ATAC. Cependant, une alarme silencieuse révèle à Kristatos qu'il y a des intrus dans le navire et le Grec envoie alors un sbire en sarcophage qui attaque alors les deux ennemis. Malheureusement, Bond fait exploser cet homme, obligeant Kristatos à envoyé un sous-marin prendre le relais. Là encore, ses deux ennemis survivent. Kristatos, Kriegler et leurs hommes prennent alors le contrôle du Triana, le navire d'Havelock, et menacent Bond et Havelock de leurs armes lorsqu'ils arrivent. Kristatos leur remercie d'avoir apporté l'ATAC avant qu'un de ses hommes ne le prenne. Bond tente de convaincre le contrebandier de relâcher Havelock et qu'en échange, le MI6 doublera ce que les Russes lui paieront mais Kristatos lui dit qu'il ne revient jamais sur un contrat car cela porterait préjudice à sa réputation. Ensuite, le contrebandier s'entretient avec Kriegler et un autre sbire. L'Allemand se dévoue pour livrer l'ATAC au KGB et qu'il rapportera l'argent mais Kristatos déclare qu'il avait convenu avec les Russes de leur livrer le dispositif à un endroit qu'il aurait lui-même choisit, le monastère de Saint Cyril.

Bond et Havelock, eux, sont sensés être trainés dans l'eau par le bateau de Kristatos afin d'être nourris aux requins. Cependant, les deux parviennent à se libérer avec un rocher sans subir de dégât grave avant de finalement propulser un des hommes de Kristatos dans l'eau où il est dévoré par les requins. Furieux, Kristatos ordonne au capitaine de son bateau de faire demi-tour afin de les écraser. Là, ils nagent jusqu'à un temple où ils s'étaient rendus plus tôt où ils utilisent une bouteille à air comprimé pour respirer et rester sous l'eau suffisamment longtemps pour faire croire à leurs ennemis qu'ils ont étés tués.

Plus tard, à Saint Cyril, Kristatos, Kriegler et l'autre homme attendent l'arrivée du général Gogol jusqu'à ce que l'agent russe parte rendre visite à Bibi Dahl et à son entraîneuse pour leur dire qu'ils iront vivre à Cuba pour quelques mois. Seulement, Bibi n'apprécie par cette décision et Kristatos pense que son entraîneuse l'a monté contre lui. Il déclare alors avec fureur qu'il se vengera d'elle. Sur-ce, il retourne auprès de Kriegler et dit à son homme de s'occuper des gardes et de le prévenir quand il verra arriver l'hélicoptère de Gogol. Malheureusement, à son insu, celui-ci est plus tard tué par Bond qui infiltre les lieux avec Havelock, Columbo et trois de ses hommes. Bibi et son entraîneuse planifient ensuite leur évasion mais l'entraîneuse tombe sur Bond et les autres et décide de trahir Kristatos en les conduisant jusqu'aux gardes qu'ils tiennent ensuite en joue.

Pendant ce temps, Bibi rejoint Kristatos, croyant qu'il a blessé ou tué son entraîneuse, et lui demande alors ce qu'il en a fait. Très agacé par le comportement de sa nièce, Kristatos la frappe. Ensuite, ils entendent l'hélicoptère de Gogol arriver mais avant que l'appareil n'atterrisse, Bond, qui se battait avec l'un des gardes, tombe dans la pièce où se trouvent Kristatos et Kriegler, leur faisant ainsi réaliser qu'il a survécu. Tandis qu'il s'engage dans un combat singulier avec Kriegler, Kristatos récupère l'ATAC et s'enfuit avec pour le remettre à Gogol. Columbo le rattrape et les deux ennemis s'affrontent alors. Finalement, Bond récupère l'ATAC alors que Kristatos doit faire face à Havelock qui veut le tuer pour venger ses parents. 007 tente de l'en dissuader alors que Kristatos sort un couteau à lame rétractable, prêt à les blesser ou tuer. Cependant, avant qu'il ne puisse le faire, Columbo lui lance un couteau dans le dos, le tuant. Après cela, Bond détruit l'ATAC, mettant définitivement fin à sa mission. De plus, Columbo devient le nouveau parrain de Bibi.

Alliés Modifier

Note Modifier

  • Aris Kristatos est le deuxième antagoniste principal de la saga à être un trafiquant de drogue, les autres sont le Dr. Kananga et Franz Sanchez.