FANDOM


Bons baisers de Russie (From Russia with Love en version originale) est un film d'espionnage britannique réalisé par Terence Young en 1963. Il s'agit du deuxième long-métrage de la franchise cinématographique de James Bond produite par EON Productions. L'acteur écossais Sean Connery tient à nouveau le rôle de James Bond qu'il incarnait dans le premier film, James Bond 007 contre Dr. No (1962), qui a également été mit en scène par Terence Young. Les acteurs Bernard Lee, Lois Maxwell et Eunice Gayson reprennent eux aussi leurs rôles respectifs, respectivement M, Miss Moneypenny et Sylvia Trench. Tous réapparaîtrons dans une bonne partie des films suivants à l'exception de Gayson qui signe ici sa deuxième et dernière apparition dans la saga. Ce film est par ailleurs le premier à inclure l'acteur Desmond Llewelyn (Q) dans son casting, lequel reprendra son rôle dans pas moins de 16 autres films.

Avec un budget d'environ 2 500 000 $, Bons baisers de Russie a totalisé plus de 500 000 $ de recettes à travers le monde et s'est avéré être le film le plus rentable de l'année 1963. D'autres films de James Bond tels que Goldfinger (1964) ou Moonraker (1979) ont également accomplis cette exploit.

Synopsis Modifier

Un an après leur cuisant échec, l'organisation criminelle du SPECTRE (Service Pour l'Espionnage, le Contre-Espionnage, le Terrorisme, la Rétorsion et l'Extorsion) estime qu'il est grand temps de venger le Dr. Julius No en faisant en sorte que son assassin, le commandeur James Bond, connaisse une mort humiliante. Le SPECTRE va donc mettre au point une stratégie pour à la fois assassiner 007 et récupérer le dernier lecteur de déchiffrement que l'URSS a confectionné. Ce stratagème nécessite l'aide inconsciente du jeune femme russe nommée Tatiana Romanova. Dans cette nouvelle mission, Bond sera envoyé dans la ville d'Istanbul, en Turquie, où il va vivre une aventure pleine de dangers et de criminels réclamant sa mort et celle de son allié Ali Kerim Bey.

Distribution Modifier

Production Modifier

Inspiration de l'histoire de base Modifier

Au cours de l'année 1940, alors que la Grande-Bretagne est peut-être sur le point d'être envahie par le Reich allemand, Ian Fleming, alors membre des services de renseignement britanniques, met en oeuvre une opération consistant à faire fonctionner un système de cryptage de la machine de chiffrement électromécanique Enigma, l'engin utilisé par l'armée allemande pour assurer la sécurité de son système de commandement et de ses télécommunications militaires et qui avait été remit aux Britanniques par les Polonais un an plus tôt, lors de la déclaration de guerre. Entre août et septembre de la même année, Fleming décide alors de subtiliser les clés de déchiffrement aux Allemands. L'opération a lieue en début octobre mais est finalement compromise et Fleming se retrouve alors aux commandes d'une opération qui la remplace. Cette histoire véridique est l'une des principales sources d'inspiration du roman From Russia with Love que Fleming publie en 1957. Il s'agit du cinquième roman à mettre en scène le personnage de James Bond. L'ouvrage est ensuite publié en France au cours de l'année 1960 sous le titre Echec à l'Orient Express. Dans l'intrigue, le service de contre-espionnage russe du SMERSH (organisme qui a réellement existé durant la Seconde Guerre mondiale) prévoit d'exterminer James Bond et de discréditer le MI6. Il tend ainsi un piège à Bond par l'intermédiaire de l'agent russe Tatiana Romanova. Bien que se retrouvant hospitalisé à la fin de l'histoire, l'agent 007 survit à maintes péripéties et l'antagoniste principal de l'intrigue, Rosa Klebb, est finalement tuée par un moyen inconnu.

Genèse du projet Modifier

Dès la fin du tournage du premier film de la franchise James Bond, James Bond 007 contre Dr. No, une suite est littéralement mise en chantier. Les producteurs Albert R. Broccoli et Harry Saltzman décident immédiatement de se lancer dans la production du film suivant suite au succès assez étonnant de James Bond 007 contre Dr. No au box office. La société United Artists verse 2 millions de dollars à EON Productions pour le prochain film ainsi qu'un salaire très élevé pour l'acteur Sean Connery qui incarne James Bond. Initiallement, le roman Opération Tonnerre devait servir de base à ce prochain film mais après que le président américain John F. Kennedy aie cité en mars 1961 le roman Bons baisers de Russie parmi ses dix livres préférés, c'est finalement ce dernier qui est choisit pour l'adaptation. De plus, c'était le préféré du réalisateur Terence Young. et s'était vendu à plus de 6 millions d'exemplaires.

L'écrivain et scénariste britannique Len Deighton est choisit pour écrire le script du film avant qu'il ne soit renvoyé et que le scénario ne soit confié à Richard Maibaum et Johanna Harwood. Immédiatement, les deux commencent la rédaction du script en se basant sur le roman et en y rajoutant des scènes d'action.

Tournage Modifier

Le tournage du film débute le 1 avril 1963 au studios londoniens de Pinewood, après le feu vert de la Turquie pour les prises de vue à Istanbul. Durant la nuit du 16 au 17 avril, la scène du pré-générique est tournée dans les jardins du studio. L'idée du pré-générique venait en fait d'Harry Saltzman et Bons baisers de Russie est le premier film à comporter ce genre de séquence, James Bond 007 contre Dr. No s'ouvrant directement avec la générique d'ouverture.

Quelques jours plus tard l'équipe du film se rend en Turquie. Ian Fleming se rend personnellement sur le tournage. L'affrontement entre les gitanes Zora et Vida, incarnées respectivement par Martine Beswick et Aliza Gur, avait été répété durant trois semaines et est filmé à Londres, en studio. Le corps-à-corps opposant James Bond à Donald Grant, quant à lui, aura nécessité trois semaines de tournage pour avoir une durée de moins de deux minutes à l'écran. Sean Connery et Robert Shaw ont exécutés la plupart de leurs propres cascades, bien qu'ils aient quelques fois étés doublés par les cascadeurs Bob Simmons et Jack Cooper. Le combat a été chorégraphié à la seconde près par Terence Youg, lui-même. Il a été tourné dans deux plateaux à Pinewood. Le monteur et éditeur Peter Hunt a prit l'initiative de fragmenter la lumière afin d'ajouter du mystère à la scène et d'augmenter le bruit des roues du train que l'on entend par une vitre brisée histoire d'augmenter le stress chez le spectateur.

Le tournage s'achève officiellement le 23 août 1963 et a donc duré plus de quatre mois.

Casting Modifier

Après avoir rencontré prêt de deux cents actrices pour incarner le personnage secondaire de Tatiana Romanova, c'est une Italienne, Daniela Bianchi, 21 ans, qui est engagée pour incarner le personnage.

Du côté des antagonistes, la chanteuse et actrice autrichienne Lotte Lenya est sélectionnée pour le personnage de Rosa Klebb tout comme l'acteur britannique Robert Shaw, 36 ans, pour celui de l'assassin Red Grant. On peut également citer Anthony Dawson, qui le professeur Dent dans le film précédent et qui fait ici une apparition non créditée dans la peau du leader du SPECTRE Ernst Stavro Blofeld dont on ne verrait jamais le visage de tout le film.

L'actrice suisse Ursula Andress, interprète d'Honey Ryder du film précédent, devait initialement revenir pour faire une petite apparition vers le début du film avant que ce ne soit finalement Eunice Gayson qui revienne pour interpréter son personnage de Sylvia Trench. L'idée originale était d'offrir à l'actrice un rôle récurrent dans le style de Miss Moneypenny mais lorsque Guy Hamilton commence Goldfinger, il ne fait pas appel à l'actrice et elle ne fera plus aucune apparition dans les films suivants. Elle reste toutefois l'une des deux seules James Bond Girl à être apparue dans plus d'un film, l'autre étant Rubelvitch, la secrétaire du général Gogol, interprétée par l'actrice et mannequin autrichienne dans L'espion qui m'aimait (1977), Rien que pour vos yeux (1981) et Octopussy (1983), bien que cette dernière ait un rôle mineur.

Adaptation en jeu-vidéo Modifier

En 2005, le film Bons baisers de Russie fait l'objet d'une adaptation en jeu-vidéo et Sean Connery incarne à nouveau James Bond. Il s'agit du seul jeu-vidéo dans lequel l'acteur apparaît.

Notes Modifier

  • Ce film de James Bond est le préféré d'au moins trois acteurs ayant interprétés James Bond : Sean Connery, Timothy Dalton et Daniel Craig. Il en va de même pour Lois Maxwell[1].
  • C'est le deuxième et dernier film de James Bond qu'à vu Ian Fleming qui est malheureusement tué par un infarctus en 1964. L'écrivain, qui avait réprimander le choix de Sean Connery pour incarner James Bond dans James Bond 007 contre Dr. No, a finalement été conquis par ce film[1].

Vidéos Modifier

Référence Modifier

  1. 1,0 et 1,1 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0057076/trivia&prev=search

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.