FANDOM


Le Dr. Julius No est le fils non désiré d'un missionnaire allemand et d'une jeune chinoise de bonne famille. Il est malgré tout devenu le trésorier des Tongs, une puissante organisation chinoise à qui il a dérobé 10 millions de dollars or avant de disparaître quelque part en Amérique. Par la suite, il devient un brillant scientifique. Sa profession lui apporte de très bonnes connaissances de la radioactivité, si bien qu'il décide de se spécialiser dans ce domaine. Malheureusement, No est victime d'un accident qui lui coute ses deux mains, l'obligeant à les remplacer par des prothèses métalliques. Celles-ci le dotent d'une force surhumaine (elles lui permettent notamment d'aplatir une figurine en pierre) mais il manque de dextérité.

Probablement fier de ses connaissances de scientifique, il va même jusqu'à proposer ses services aux Américains ainsi qu'aux Russes mais tous deux les refusent pour des raisons inconnues. Rêvant d'obtenir sa vengeance auprès de ces deux états, No décide de rejoindre une organisation criminelle secrète et internationale, le SPECTRE (Service Pour l'Espionnage, le Contre-espionnage, le Terrorisme, la Rétorsion et l'Extorsion). Il devient officiellement le scientifique de l'organisation et est au grade de N°8 dans la hiérarchie.

No a crée sa propre base sur l'île de Crab Key. Cette dernière est gardée par tout un groupe de soldats et d'hommes de mains qui sont loyaux envers leur employeur et prêts à protéger ses secrets et à se battre pour lui. Ces derniers disposent d'armes à feu et d'engins métalliques crachant du feu dits des "dragons". Ils sont par ailleurs très probablement responsable de la mort du père d'une jeune jamaïcaine du nom de Honey Ryder car il s'était aventuré sur Crab Key pour étudier des coquillages.

Le Dr. Julius No est intrépide, rebelle, sûr de lui et éprouve, tout comme grand chef du SPECTRE, une grande allergie à l'échec.

Dans le film Modifier

En 1962, le Dr. No apprend qu'un agent secret britannique résidant en Jamaïque, le commandant John Strangways, mène une enquête sur les activités du professeur R.J. Dent, un géologue ainsi qu'un homme de main de No. Strangways et sa secrétaire Mary Prescott s'avèrent posséder deux dossiers concernant le Dr. No : l'un porte sur No lui-même et l'autre concerne Crab Key. Tout cela incite le docteur à envoyer trois hommes de mains en Jamaïque pour assassiner à la fois Strangways et Prescott. Ils accomplissent sans mal leurs missions tout en faisant disparaitre les corps et les deux dossiers. Cependant, les "disparitions" de ces individus pousse M, le chef du MI6, à envoyer en Jamaïque l'un de ses meilleurs éléments, James Bond 007, pour mener une enquête sur ces incidents. Apprenant qu'il s'apprête à arriver à l'aéroport de Kingston, la capitale jamaïcaine, No envoie deux de ses complices sur les lieux : la première s'appelle Annabel Chung et se fait passer pour une photographe et le second se fait passer pour M. Jones, le chauffeur du palais du gouverneur Pleydell-Smith. Jones aborde Bond et a possiblement pour ordre de l'emmener quelque part pour le tuer mais l'espion anglais prend l'initiative de téléphoner à Pleydell-Smith et de lui demander si il lui a envoyé un chauffeur. Lorsque celui-ci nie, 007 devient méfiant. Aussi, il trouve une occasion d'interroger le chauffeur mais ce dernier se suicide avec du cyanure plutôt que de lui révéler des informations sur son employeur.

Plus tard, dans un club jamaïcain, Annabel Chung est elle aussi interrogée par Bond après l'avoir photographié mais elle non plus ne révèle aucune information. No décide d'envoyer les trois assassins de Strangways et de Prescott l'assassiner mais la tentative, pourtant organisée, échoue lamentablement et Bond survit sans avoir repéré ses potentiels assassins. Il poursuit plus tard son enquête qui le pousse à interroger R.J. Dent sur des échantillons de roches qui proviendraient de Crab Key et que Strangways lui avait fait analyser. Les échantillons en question s'avéraient être radioactifs mais Dent, pour protéger les secrets de son patron, nie qu'ils soient radioactifs et qu'ils proviennent de Crab Key. Cette rencontre avec l'agent 007 effraie le géologue qui décide de se rendre sur Crab Key pour y rencontrer son employeur et l'alerter que Bond est susceptible de venir prochainement sur l'île. No donne à son informateur une occasion de l'éliminer définitivement en le faisant placer une tarentule dans son lit. Dent s'exécute mais l'arachnide est tuée par Bond sans avoir pu le piquer.

Le lendemain, 007 se rend au bureau de Pleydell-Smith pour obtenir des informations sur Dent. Il fait également la connaissance de sa secrétaire, Mlle Taro, qui travaille elle aussi pour le scientifique. Il décide de l'inviter chez lui mais elle reçoit plus tard l'ordre de l'inviter chez elle pour qu'il se fasse embusquer en route par les assassins. Tout se déroule par la suite à merveille jusqu'à ce que les trois assassins terminent dans un accident de voiture. Bond se rend toutefois chez Taro qui a plus tard l'ordre de le retenir chez elle jusqu'à ce que Dent arrive pour l'assassiner. Malheureusement, Bond a compris ses magouilles et la fait arrêter par les autorités jamaïcaines avant de tuer Dent. Il se rend ensuite avec le pêcheur Quarrel sur Crab Key où ils rencontrent Honey Ryder. Les trois s'allient et échappent à plusieurs hommes de mains lancés à leurs trousses. Quarrel est finalement tué par l'un des dragons alors que Bond et Honey sont capturés et emmenés au repaire de No où ils sont d'abord décontaminés, puis drogués dans leur chambre. Alors qu'ils sont inconscients, No leur rend personnellement visite et voit donc Bond pour la toute première fois.

Le soir-même, Bond et Honey doivent rencontrer le scientifique au cours d'un repas. C'est ainsi qu'ils font connaissances mais Bond estime bientôt que Honey doit être écartée de la discussion car elle n'a aucun rapport avec eux. Il demande donc à ce qu'elle soit libérée contre la promesse qu'elle ne parlera pas. Malgré son opposition, No la fait emmener. La discussion entre le docteur et l'espion se poursuit et No lui révèle qu'il fait partit du SPECTRE. Bond est par la suite battu par les gardes et incarcéré dans un puis de ventilation alors que le docteur se rend dans une salle de contrôle pour une opération. Cependant, à l'insu de tous, 007 parvient à s'échapper de sa cellule via un puis de ventilation. Lorsqu'il en sort, il tombe sur le technicien qui supervisait la décontamination et l'étrangle à mort avant de prendre sa tenue pour se faire passer pour lui. C'est ainsi qu'il rejoint la salle de contrôle où se trouve No sans être repéré. Le prenant pour le véritable technicien, No lui ordonne de monter sur une passerelle, au-dessus d'un bassin nucléaire. Il sabote ce bassin tout en vainquant un autre technicien qui a essayé de le confronter. Les techniciens sont donc contraints de fuir la base avant l'explosion imminente mais No, qui a repéré Bond, décide de le confronter dans le but de sauver ses projets maléfiques. Un affrontement débute où Bond et No tombent sur une passerelle qui, sous leur poids, descend dans le liquide de refroidissement du réacteur bouillant. Bond parvient à s'en échapper. Le docteur tente d'en faire autant mais ses mains en métal ne lui permettent pas d'agripper la poutre avec suffisamment de dextérité et il s'ébouillante à mort dans le réacteur.

L'année suivante, le SPECTRE décide de venger la mort du docteur No en faisant connaitre à Bond une mort humiliante. Leur plan, pourtant très ambitieux, échoue finalement et Bond survit une fois encore après avoir tué de nouveaux membres du SPECTRE. Ce nouvel échec signifie que le Dr. Julius No n'est pas vengé et il ne le sera jamais par la suite.

Sbires Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard