FANDOM


Ian Fleming

Ian Lancaster Fleming est né le 28 mai 1908 à Mayfair, un quartier de Londres, en Angleterre. C'était un espion britannique durant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie (James Bond) Modifier

Premières apparitions du personnage Modifier

En 1946, probablement avec l'argent qu'il a empoché pour les services qu'il a rendu durant la guerre, Ian Fleming se paie une résidence en Jamaïque qu'il décide de baptiser "Goldeneye" en référence à une opération menée pendant la guerre. C'est dans cette résidence que Fleming crée, le 15 janvier 1952, un espion anglais qu'il appelle James Bond. Le personnage doit son nom à un ornithologue. Le 17 février de la même année, l'écrivain anglais commence la rédaction de son tout premier roman, Casino Royale, une histoire d'espionnage où James Bond est le personnage central. Le roman parait au Royaume-Uni le 13 avril 1953. Le roman connaît un assez grand succès et Fleming rédige par la suite un second roman sur James Bond qui porte pour sa part le titre Vivre et laisser mourir. Il est publié en 1954. La même année, le roman Casino Royale est adapté dans un téléfilm américain où Barry Nelson tient le rôle de James Bond. Ce divertissement en noir et blanc à une durée de 48 minutes et est diffusé le 21 octobre 1954.

Affaire "Opération Tonnerre" et début de la saga cinématographique Modifier

En 1959, Fleming a publié au total six romans de James Bond et s'apprête à publier son septième, Goldfinger. Cependant, il collabore avec plusieurs cinéastes dont le scénariste irlandais Kevin McClory sur plusieurs avant-projets pour une possible adaptation cinématographique de ses romans de James Bond. McClory propose à ses collaborateurs de produire une histoire inédite et non pas de reprendre les histoires de Fleming.

Courant mai 1959, un de leurs collaborateurs, l'avocat et ami de Fleming Ernest Cuneo conçoit un synopsis où un sergent russe maléfique avait pour but de faire exploser des bombes atomiques sur une base américaine. L'histoire est un peu modifiée par la suite : les Russes sont notamment remplacés par une organisation criminelle baptisée SPECTRE, ce mot fascinant Fleming.

En juillet 1959, plusieurs sociétés de production leur commande un second téléfilm dont la durée devrait être de 90 minutes. Il serait donc presque deux fois plus long que le téléfilm Casino Royale. Fleming conçoit une histoire en se basant sur les synopsis où le SPECTRE est remplacée par une mafia cherchant à prendre possession de bombes atomiques. Pour incarner James Bond, il propose plusieurs noms dont celui de David Niven. Malheureusement, le projet met du temps à se concrétiser et Fleming, en 1960, se rend dans sa résidence de Goldeneye pour y débuter la rédaction de son huitième roman. Avant de commencer, il doit toutefois signer un contrat avec son éditeur, Jonathan Cape, qui garantit que la trame narrative de ce nouveau roman sera originale. Il finit cependant par transcrire une grande partie des éléments du scénario qu'il a fait avec ses collaborateurs sans mentionner leur participation, à l'exception de celle d'Ernst Cuneo. Il viole donc aussi par la même occasion le contrat qu'il a signé avec Cape. McClory et leur associé Jack Whittingam décident d'attaquer l'écrivain en justice. Fleming vend entre-temps les droits littéraires de ses romans au scénariste canadien Harry Saltzman afin qu'il adapte les romans (à l'exception de Casino Royale) au grand écran. Ce dernier, n'ayant nullement l'intention de faire évoluer cette série, propose une association avec l'Américain Albert R. Broccoli qui désirait ardemment les droits.

L'affaire judiciaire "Opération Tonnerre" dure au moins jusqu'en mars 1961 où Opération Tonnerre est finalement publié, au grand désarroi de McClory et de Whittingam. Les producteurs Saltzman et Broccoli avaient initialement choisit ce roman pour qu'il serve de base à la première aventure cinématographique de James Bond mais, comme les affaires judiciaires étaient toujours en cours et pour des questions financières, ils choisissent plutôt Dr. No, le sixième roman de Fleming.

Lorsque le procès se termine enfin, McClory converse les droits cinématographiques sur Opération Tonnerre alors que Fleming en converse les droits littéraires.

James Bond 007 contre Dr. No, première aventure cinématographique de James Bond et premier film à être produit par EON Productions, sort aux cinémas britanniques en octobre 1962. Dans ce film, l'acteur écossais Sean Connery tient le rôle de James Bond et le Canadien Joseph Wiseman celui du maléfique Dr. No, bien que Fleming avait proposé aux producteurs d'engager son cousin Christopher Lee pour le rôle.

Le roman Bons baisers de Russie de Fleming est choisit pour être la deuxième adaptation cinématographique et Fleming assiste au tournage de ce nouveau film. Il a d'ailleurs possiblement effectué un caméo dans une des scènes du film[1].

Mort Modifier

Alors qu'un troisième film, Goldfinger, est mit en chantier, Fleming succombe des suites d'un infarctus.

Notes Modifier

  • Lorsqu'il a perdu la vie, Fleming écrivait son deuxième roman, L'homme au pistolet d'or, qui a finalement été publié à titre posthume.
  • Le cousin de Fleming, l'acteur Christopher Lee qu'il avait proposé pour jouer le méchant Julius No dans James Bond 007 contre Dr. No, tient plus tard le rôle de Francisco Scaramanga, le méchant du James Bond L'homme au pistolet d'or qui sort en 1974.
  • Lorsque le président américain Kennedy cite une liste de ses dix romans favoris, Bons baisers de Russie arrive en neuvième position.

Référence Modifier

  1. http://www.eeggs.com/items/12057.html

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.