FANDOM


"Vous êtes un cerf-volant qui danse dans un ouragan, monsieur Bond."
― M. White[src]
M. White est possiblement né en Autriche en mars 1954 sous le nom de Friedrich König.

Au courant des années 1980, White s'est marié, apparemment avec une Française, et les deux amoureux ont passés leur nuit de noce dans un hôtel se trouvant dans la ville de Tanger, au Maroc, l'Américain. L'amour des deux a par la suite donné naissance à un enfant, une fille ravissante qu'ils ont appelé Madeleine.

Une nuit, un assassin infiltre la résidence familiale avec pour mission de mettre fin aux jours de White. Madeleine, qui jouait tranquillement dans sa chambre, avait prit un Beretta que son père gardait sous l'évier de la cuisine et avait abattu l'assassin, sauvant ainsi la vie de son père. Personne ne sait pour qui travaillait ce tueur.

Vers la fin des années 1990, White était membre d'un bataillon de la légion française avec un autre autrichien, un certain Ernst Stavro Blofeld. Ce bataillon avait pour nom "Les Spectres de Saint-Pierre". On ignore si, à cette époque, White était impliqué ou non dans des affaires criminelles. Quoi qu'il en soit, les membres du bataillon dont White et Blofeld avaient étés victimes d'une tempête de sable et ont étés laissés pour morts par le reste du bataillon. Cependant, ils avaient tous bel et bien survécu à cette tragédie sauf que, la nuit suivante, Blofeld a assassiné les huis soldats qui étaient avec eux mais a toutefois décidé d'épargner la vie de White, estimant qu'il avait besoin de son aide pour trouver de la nourriture.

Quelques temps plus tard, Blofeld et White ont crée une organisation criminelle et internationale qu'ils ont décidé de baptiser SPECTRE, en référence au nom de leur bataillon. Ce mouvement terroriste vise principalement la domination du monde et le chaos. Il est très puissant car il a des hommes opérant absolument partout dans le monde.

White est plus tard devenu une personne de haut rang de Quantum, une branche du SPECTRE. Cela signifie qu'il met ses associés en contact avec divers autres mouvements terroristes. White est un personnage mystérieux qui est de nature assez calme et sérieuse. Il semble aussi être raffiné puisqu'il porte très souvent des costumes, quelque soit la température du lieu où il se trouve. White tient à conserver la réputation de Quantum et n'hésite pas à faire usage de son arme ou de ses hommes de mains si l'occasion l'impose.

Dans les films Modifier

Casino Royale Modifier

Courant début juillet 2006, l'un des principaux membres de Quantum, un banquier albanais nommé Le Chiffre, est mit en relation par M. White avec Steven Obanno, un puissant leader ougandais de l'Armée de Résistance du Seigneur. White accompagne Le Chiffre en Ouganda et intervient en temps que représentant et intermédiaire de Quantum durant l'opération. Obanno rend un "service bancaire" à Quantum en fournissant à Le Chiffre la somme de 101 206 000 $. La procédure se déroule comme prévu et Le Chiffre est libre de quitter l'Afrique en possession de l'argent. Malheureusement, l'Albanais finit par perdre l'argent lorsqu'un attentat devant se dérouler à l'aéroport international de Miami, en Floride, est malencontreusement déjoué par un agent secret anglais, James Bond, qui suivait la piste de plusieurs membres de Quantum, sans encore connaître le nom de l'organisation. Déstabilisé, Le Chiffre envisage de couvrir cette importante perte en organisant une partie de poker à haut risque au Casino Royale, au Monténégro et ce, avant que White et Obanno n'apprennent la perte et lancent des représailles. Cependant, avant la fin du tournoi de poker, White et Obanno finissent par apprendre la perte et Obanno décide de se rendre personnellement sur le terrain pour y confronter Le Chiffre. White, lui, ne semble pas vraiment être mécontent de la perte mais il se soucie plutôt des conséquences de cet incident sur la réputation de Quantum. Obanno est cependant tué par Bond au Casino Royale alors qu'il avait finalement décidé d'accorder à Le Chiffre une dernière chance de récupérer l'argent. Le terroriste albanais ne parvient hélas pas à récupérer l'argent car il perd le tournoi face à Bond qui empoche donc la totalité de l'argent mise en jeu. Le Chiffre décide donc d'enlever l'agent du Trésor Britannique soutenant Bond, Vesper Lynd, laquelle est secrètement un agent double de Quantum. Bond est piégé en voulant la sauver et les deux sont torturés dans une barge. Leurs agresseurs cherchent à avoir accès au compte bancaire de Bond et pouvoir ainsi récupérer l'argent en obtenant le numéro de compte et le mot de passe. Cependant, avant qu'il n'obtienne suffisamment d'information de Bond, Le Chiffre est confronté à White qui a très possiblement éliminé à lui seul ses derniers alliés dont sa petite-amie Valenka. Il avait aussi conclut un pacte avec Vesper : 120 000 000 $ en échange de sa vie. Menacé de mort, Le Chiffre assure à White qu'il va récupérer l'argent mais l'intermédiaire déclare que l'argent est moins importante à l'organisation que la loyauté. Sur-ce, il abat froidement Le Chiffre à la tête, libérant donc Bond.

Quelques temps plus tard, le 14 août de la même année, White et son organisation sont toujours opérationnels et sont apparemment informés que Vesper et Bond sont en vacances à Venise, en Italie. C'est pourquoi White envoie sur-place l'un de ses sbires, l'Allemand Adolph Gettler, afin de récupérer la mallette contenant l'argent du jeu que doit leur livrer Vesper. La jeune femme croit qu'il s'agit du paiement d'une rançon exigée pour la remise en liberté de son petit-ami franco-algérien qui avait prétendu s'être fait kidnapper par l'organisation alors qu'il travaille en vérité pour Quantum. White en personne est également présent à Venise lors de la procédure mais ne se montre pas lorsque Vesper remet l'argent à Gettler. Cependant, Bond, qui suivait son amante, est repéré et confronté aux hommes de Gettler pendant que Vesper est enfermée dans un monte-charge. Elle finit par mourir noyée et White a réussit à récupérer la mallette d'argent, toujours sans être repéré par l'Ennemi. Il observe aussi Bond essayant désespérément de réanimer Vesper avant de quitter définitivement les lieux avec l'argent.

Maintenant que Vesper est morte, toutes les chances pour le MI6 de retrouver la trace de M. White semblent perdues. Seulement, les choses changent lorsque Bond fouille dans les affaires de Vesper et y trouve un téléphone cellulaire où il trouve le numéro de portable de White. Aussi, alors qu'il rentre dans sa résidence, quelque part à Monaco, Bond appelle White et ce dernier décroche sans se méfier. C'est alors qu'il est abattu à la jambe. Blessé, il s'efforce de ramper jusqu'à un escalier où il trouve Bond qui est désormais libre de l'arrêter. [1]Cependant, alors qu'il le traîne jusqu'à son Aston Martin, les hommes de White arrivent et White demande ironiquement à 007 si il a bien réfléchit. Contraint de relâcher le criminel, Bond est confronté aux hommes de White dans le périmètre de la vaste résidence de ce dernier. Il finit par tous les abattre et empêche même White de s'échapper dans un hélicoptère.

Quantum of Solace Modifier

Une heure plus tard, White est prisonnier dans l'Aston Martin de Bond et tous deux sont à présent au lac de Garde, en Italie, et sont bientôt poursuivis par les hommes de White qui, bien sûr, cherchent à récupérer leur patron. Après une violente course-poursuite, Bond sème leurs poursuivants ainsi qu'un véhicule de police lancé à leur poursuite sans être blessé bien que son automobile ait subit d'importants dégâts.

White durant l'interrogatoire

White durant l'interrogatoire.

À une planque du MI6 dans la ville italienne de Sienne, dans la région de Toscane, White est interrogé par la chef de Bond M ainsi que par Bond, lui-même. Le MI6 cherche à connaître les identités de ses supérieurs. Malgré le fait que M menace de le faire torturer si il refuse de coopérer, White se montre très sarcastique et se moque du manque de connaissances du MI6 sur son organisation. Il déclare donc qu'ils doivent savoir qu'ils ont des hommes absolument partout. Cette phrase, qui parait complètement insensée, est pourtant bien vrai et Craig Mitchell, l'un des agents de la sécurité de M surveillant l'interrogatoire, le confirme en ouvrant le feu et en tentant d'abattre M. Ce dernier travaille en fait pour Quantum et blesse accidentellement White lorsque Bond l'affronte. Poursuivit par 007 jusque dans un clocher, Mitchell est finalement abattu mais White a pu s'échapper sans laisser de traces durant la poursuite.

Plus tard, le deuxième dirigeant de Quantum, Dominic Greene, donne une réunion secrète à l'opéra de Brégenz, en Autriche. Cette réunion regroupe tous les membres (ou du moins une bonne partie) de Quantum dont White et sa femme (ou petite-amie). Bond suivait la trace de Greene et se trouve également dans l'établissement. Il porte une oreillette qu'il a prit a un des agents de Quantum qu'il a neutralisé et commence aussitôt à assister à la conférence. White et sa femme sont dissimulés dans le public et ne sont pas repérés par Bond, contrairement à Greene et ses compères. Aussi, lorsque Bond est repéré, plusieurs membres se lèvent et partent alors que d'autres pourchassent Bond. White et sa femme restent dans le public, craignant d'être identifiés.

SPECTRE Modifier

Quelques temps plus tard, White et sa femme ont divorcé. Bien que la cause de ce divorce n'est jamais vraiment révélée, on peut supposer que c'est la conséquence du fait que sa femme et sa fille ont découvert que c'était un criminel. White s'était retrouvé seul avec sa fille Madeleine qui serait "sa dernière raison de vivre". Malgré le divorce, White avait continué de se rendre à l'Américain mais uniquement pour confectionner un passage secret qui renferme ses affaires. Madeleine était parti pour faire ses études. Ainsi, elle avait préféré se cacher après que White ait définitivement trahi le SPECTRE en refusant de participer à du trafic sexuel d'humains. Comme châtiment, le SPECTRE a placé une certaine dose d'un poison, le thallium, dans son téléphone cellulaire et White a donc été empoisonné à mesure qu'il se servait de l'objet. Sa mort est donc imminente mais sa durée de vie restante est incertaine, bien qu'il pense en avoir encore pour quelques semaines. James Bond, lui, est désormais sur les traces du SPECTRE et il finit par assassiner Marco Sciarra, un assassin qui devait éliminer White, que le SPECTRE appelle "Le Roi Pâle". Bond assiste ensuite à une réunion du SPECTRE à Rome, en Italie, où le nom "Le Roi Pâle" est à nouveau prononcé sauf que Bond ignore qu'il s'agit de M. White. Un deuxième agent, M. Hinx, est engagé pour tuer White en remplacement de Sciarra. Grâce à l'aide de Miss Moneypenny, Bond apprend que "Le Roi Pâle" est M. White et le rencontre dans sa résidence à Altausee, en Autriche. White et Bond ont une discussion autour d'une table où White lui apprend qu'il a été empoisonné et qu'il va mourir prochainement. Bond sait que son ancien ennemi protège une personne chère et devine qu'il s'agit de sa fille. Il donne à White sa parole qu'il pourra protéger sa fille de Blofeld si il sait où elle se trouve. Il donne à White son Walther PPK comme parole et White se suicide avec l'arme.

Plus tard, Bond trouve Madeleine alors que M. Hinx se rend chez White et découvre son cadavre qui est en train de se faire dévorer par des corbeaux.

Plus tard encore, lorsque Bond et Madeleine rencontrent Blofeld dans sa base des opérations, la vidéo de la mort de White est diffusée.

Alliés Modifier

Notes Modifier

  • M. White est seulement le troisième antagoniste de la franchise James Bond à apparaître dans plus d'un film, après Ernst Stavro Blofeld et Requin.
  • Dans une scène supprimée du film SPECTREMoneypenny consulte une base de données du MI6 où elle découvre une ordonnance de médicaments faite à un certain Friedrich König. Nous voyons également une photo de passeport de M. White avec le nom Friedrich König ce qui laisse supposer que c'est son véritable nom, bien que cela peut tout aussi bien être une fausse identité.
  • "Le Roi Pâle" est manifestement un code qui a été donné à White par le SPECTRE, "Pâle", étant un synonyme de "Blanc".
  • À l'origine, White mourrait durant la scène finale de Quantum of Solace. Cependant, la scène a été supprimée afin de laisser la possibilité de faire réapparaitre le personnage dans une suite. Il est évident que si cette faisait vraiment partie du film, White n'apparaitrait pas dans SPECTRE. Une partie de cette scène existe cependant dans le jeu vidéo Quantum of Solace, sorti en 2008.

Référence Modifier

  1. Ceci est dans le jeu vidéo Quantum of Solace.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.