FANDOM


James Bond: "Mon service sait où je me trouve. Il y aura des représailles en cas d'accident."
Max Zorin: "Si vous êtes leur meilleur élément, ils ne penseront qu'à tenter de couvrir votre embarrassante incompétence."
James Bond: "Je vous laisse à vos illusions."
Max Zorin: "Vous m'amusez follement, monsieur Bond !"
James Bond: "La réciproque est fausse."
―James Bond et Max Zorin[src]

Maximillian[1] "Max" Zorin est né dans la ville de Dresde, en Allemagne, le 31 mars 1943, soit près de quatre ans après la déclaration de la Seconde Guerre mondiale. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il est issu d'une expérience biologique d'un généticien nazi, Hans Glaub, qui faisait des expériences sur des femmes enceintes retenues prisonnières dans les camps de concentrations nazis. Bien que la plupart de ses expériences ont échouées, l'une d'entre elle à donner naissance à Zorin. Cette expérience a donc donné au nouveau-né une intelligence hors du commun ainsi qu'une nature absolument psychopathe.

À la fin de la guerre, en 1945, Glaub a réussi à échapper à la justice et a vraisemblablement élevé Zorin comme son propre fils en Allemagne de l'Est. À une époque indéterminée, Max est recruté par une agence d'espionnage russe, le KGB, qui le forme durant de longues années aussi bien physiquement que financièrement. Le jeune homme déménage également en France où il adopte la nationalité locale et fonde les Zorin Industries, une entreprise spécialisée dans la conception et la vente de puces électroniques. Cependant, la multi-nationale est lourdement concurrencée par d'autres entreprises américaines, au grand désarroi de Zorin. Ainsi, il crée une opération nommée Le Filon qui vise à provoquer un tremblement de terre dans la faille de San Andreas ce qui donnerait lieu à une inondation dans la vallée qui détruirait les entreprises adverses et monopolosirerait le marché des puces dans la Silicon Valley.

Zorin est par ailleurs un passionné de chevaux et Glaub supervise également un programme de dopage de ces animaux via des puces électroniques pour que le cheval de sa création puisse remporter des courses. Cependant, le KGB prend connaissance de ces activités illégales et c'est pour cela que Max décide de quitter l'agence.

Max Zorin est un homme extrêmement dangereux, rusé et manipulateur. Pour accomplir ses projets, il dispose de tout un groupe d'hommes de mains dont son bras droit Scarpine et sa maîtresse, tueuse et garde du corps May Day, qui l'entraîne également aux arts martiaux. Zorin est cependant assez indifférent envers les sentiments de cette dernière. Pire encore, il affiche un manque de loyauté quasi-total envers l'Américaine et ses propres sbires, puisqu'il n'aurait aucun scrupule à les sacrifier pour le bien de ses projets.

Dans le film Modifier

Quelques jours avant que Max Zorin ne mette son plan d'inondation de la faille de San Andreas à exécution, le MI6 apprend que le KGB aurait obtenu des puces informatiques résistantes aux impulsions électromagnétiques (ce qui permettrait à l'équipement informatique soviétique de pouvoir fonctionner encore après une explosion nucléaire) et envoie alors l'un de leurs agents opérationnels, 003, enquêter sur cela. L'espion vole au KGB un microprocesseur puce avant d'être tué en Sibérie soviétique. Son corps est ensuite enterré mais est trouvé quelques jours plus tard par son collègue James Bond, qui avait été chargé de poursuivre l'enquête. Il rapporte la puce électronique au MI6 et cela le met alors sur la piste de Zorin. Avec plusieurs autres membres du MI6 dont son supérieur hiérarchique, Marian Hargreaves, l'Anglais se rend à Paris, en France, où Zorin assiste à une course de chevaux aux côtés de May Day, qui est habillée en nonne. L'un des chevaux de Zorin remporte la course, ayant été dopé par une puce électromagnétique. L'animal est d'ailleurs assez ingérable et l'agent secret britannique Godfrey Tibbett, qui est également un entraîneur de chevaux, déclare à Bond qu'il n'a jamais vu un cheval courir aussi vite. Dès lors, Bond soupçonne un jeu déloyal de la part de Zorin.

Plus tard, dans le restaurant de la célèbre tour Eiffel, Bond rencontre un détective privé français nommé Achille Aubergine qui lui apprend que le dopage de cheval ne peut pas être perçu dans les tests et que Zorin tient sa vente annuelle de chevaux à son haras, près de Paris. Cependant, à l'insu des deux enquêteurs, May Day a été chargée par son amant d'éliminer Aubergine, une tâche qu'elle accompli avec succès. Bond la prend ensuite en chasse à travers la tour Eiffel, puis dans les rues de Paris mais la tueuse parvient à s'enfuir dans un bateau dont Zorin est aux commandes. Le duo regagne probablement le château de l'industriel.

Zorin s'adressant à Bond

Zorin s'adressant à Bond.

Bond et Godfrey Tibbett se font ensuite inviter au château de Zorin sous de fausses identités et poursuivent leur enquête. Lors d'une fête, le binôme d'espions aperçoit Zorin accueillir Stacey Sutton, une géologue d'Etat et héritière pétrolière dont l'entreprise a été rachetée par Max. Depuis, ils sont en pleine poursuites judiciaires. Sous les yeux de Bond, celui-ci lui remet d'ailleurs un chèque de 5 000 000 $ pour mettre fin aux poursuites. Zorin s'adresse peu après à Bond et dit adorer monter à cheval. Mais lorsque Bond lui demande s'il aime pêcher, il est déstabilisé et retourne auprès de ses autres invités. Retournant auprès de May Day et de Scarpine, il voit Bond s'adresser à Sutton et envoie May Day les séparer.

Le soir-même, tandis que Bond et Tibbett s'infiltrent dans le laboratoire secret de Zorin et qu'ils découvrent que l'agent du KGB dope ses chevaux, le concerné s'entraîne aux arts martiaux avec May Day, puis ils s'embrassent au sol. Scarpine alerte ensuite son employeur qu'il y a des intrus dans le laboratoire, amenant Zorin à lui ordonner de renforcer la sécurité. Il laisse par la suite May Day coucher avec Bond avant d'apprendre par Mortner que Bond a touché à une fiole contenant les stéroïdes naturels de son cheval de course.

Zorin dans son bureau

Zorin lors de son entretien avec Bond.

Le lendemain, Zorin convoque Bond dans son bureau et le filme secrètement avec une caméra dissimulée derrière un miroir sans tain et les images sont retransmises à son ordinateur qui lui apprend que 007 est un espion britannique très dangereux et autorisé à tuer. Zorin l'autorise donc à participer à une course de cheval contre lui au cours de laquelle il déstabilise son cheval avec une injection dissimulée dans sa cravache. Bond est ensuite assommé et placé dans la Rolls Royce de Tibbett, qui a entretemps été tué par May Day. La jeune femme pousse la voiture dans l'eau et Zorin pense ainsi que son ennemi est mort noyé, ignorant qu'il a en réalité survécu.

Zorin face à Gogol

Zorin étant face à Gogol.

Plus tard, dans un champ de course désert, Zorin reçoit la visite du général Anatol Gogol, le chef du KGB, qui le réprimande pour le "meurtre" de 007. Max déclare alors qu'il n'appartient plus au KGB et Klotkoff, l'un des gardes du corps de Gogol, l'insulte, obligeant certains des sbires de Zorin à intervenir et à chasser les Russes.

Zorin, Scarpine et May Day voyagent ensuite jusqu'à San Francisco, en Californie, aux Etats-Unis, pour y superviser la suite de leurs plans. L'industriel psychopathe donne une réunion dans l'un de ses dirigeables. Il mentionne que ses microprocesseurs sont fabriqués à base de silicone, du sable ordinaire, et explique son plan de détruire la Silicon Valley pour éliminer la concurrence de son entreprise. Chacun des hommes présents devra lui verser 100 000 000 $ pour le bien de l'opération et l'un d'entre eux, un asiatique, refuse de participer à l'opération, amenant May Day à l'éjecter du dirigeable, lui faisant connaître une mort certaine. Zorin s'assure ensuite que personne d'autre ne veuille sortir, puis commente la vue avec May Day.

Zorin tentant d'abattre Bond et Sutton

Zorin tentant d'abattre Bond et Sutton.

Quelques jours plus tard, Zorin et ses hommes installent des explosifs dans la faille de San Andreas tandis que Bond et Stacey Sutton, désormais alliée à l'agent secret, découvrent leurs plans. Lorsqu'ils sont repérés, Zorin tente de les abattre mais comme il les manque, il envoie May Day et ses femmes de mains Jenny Flex et Pan Ho les pourchasser à travers la mine. Alors qu'elles ne sont pas revenues, Max fait sauter l'un des explosifs, provoquant une inondation, puis se fait un grand plaisir d'abattre froidement les mineurs qui tentent de fuir avec Scarpine. Tandis qu'une May Day furieuse s'allie avec Bond pour l'aider à déjouer les plans de son amant infidèle, Zorin et Scarpine rejoignent Mortner dans un autre dirigeable et attendent le cataclisme à venir. Malheureusement pour eux, May Day se sacrifie pour empêcher l'autre bombe d'exploser dans la mine. Furieux et encore plus déterminé à se débarrasser de 007, Zorin enlève Sutton à bord de son dirigeable mais Bond s'accroche au filin d'amarrage de l'engin. Bond accroche finalement le dirigeable au pont du Golden Gate, puis Sutton s'enfuit après avoir assommé Scarpine. Zorin se lance à sa poursuite avec une hache de feu et affronte Bond sur l'un des piliers du pont. Finalement, la création de Carl Mortner tombe à l'eau, amenant le scientifique à tenter de tuer Bond avant d'être lui-même éliminé avec Scarpine.

Alliés Modifier

Production Modifier

Max Zorin est considéré comme l'antagoniste principal du film de James Bond de 1985 Dangereusement vôtre. Il a été interprété par le célèbre acteur et danseur américain Christopher Walken et a été doublé dans la version française par l'acteur Bernard Tiphaine.

Suite à la déception générale du long-métrage de James Bond précédent Dangereusement vôtre, Octopussy (1983), le producteur Albert R. Broccoli s'était dit que l'attitude du célèbre agent secret devait évoluer car les cinéphiles avaient le sentiment que les films de la franchise étaient devenus trop dépendants de l'humour de Sean Connery, premier interprète du personnage, et que Bond n'avait aucun scrupule à enchaîner les scènes de lit avec plusieurs femmes. Ainsi, Broccoli a choisi de s'attaquer d'abord au premier problème et a donc créer le personnage de Max Zorin spécialement pour le célèbre musicien et acteur britannique David Bowie, qui d'après lui, aurait l'attitude pour attirer la prochaine génération des fans de 007. Celui-ci était d'ailleurs un fan de la série mais a décliné la proposition d'interpréter Zorin par crainte que son apparition dans un James Bond nuise à la réputation de la saga. Le musicien, auteur-compositeur et chanteur britannique Mick Jagger a alors été approché pour le rôle mais du fait qu'il avait des préoccupations similaires à celle de Bowie, il a refusé lui aussi. Le rôle a finalement été confié à Christopher Walken, qui se voyait souvent proposer des rôles de méchants en raison de son physique particulier et de son expression menaçante.

Avant la sortie de Dangereusement vôtre au cinéma, des problèmes juridiques ont eu lieu car les producteurs se sont aperçus qu'il existait une société nommée Zoran Corporation qui confectionnait des micropuces. Cette société avait menacé de les poursuivre en justice pour diffamation et un accord a finalement été trouvé ; un avertissement stipulant que le nom de Zorin n'était basé sur aucune entité ou personne réelle a été inséré à l'ouverture du film. Dangereusement vôtre est donc le premier film de la franchise à présenter un avertissement à son ouverture.

Dans la suite de Dangereusement vôtre, Tuer n'est pas jouer (1987), Broccoli a pu résoudre le problème concernant les scènes de lit puisque dans ce nouveau film, James reste fidèle à une seule James Bond Girl tout au long du film, Kara Milovy, interprétée par l'actrice britannique Maryam d'Abo.

Apparition dans des jeux-vidéos Modifier

Le personnage de Max Zorin a acquis une certaine notoriété au sein de l'univers de James Bond, étant désormais l'un des antagonistes de 007 les plus célèbres. En raison de cela, il est apparu dans certains des jeux-vidéos dérives de la franchise.

Tout d'abord, il est l'un des personnages multijoueurs que l'utilisateur de 007 : Nightfire (2002) peut déverrouiller.

Zorin est ensuite un antagoniste posthume du jeu-vidéo de 2004 007 : Quitte ou double. En effet, il est révélé que l'antagoniste principal de ce jeu était un apprenti de l'industriel psychopathe au sein du KGB et l'un de ses buts consiste par conséquent à venger sa mort en éliminant James Bond. Tout comme lui, ce personnage est un industriel et a été dévasté par le fait que sa patrie, la Russie, s'est occidentalisé et c'est ainsi qu'il compte utiliser les nanorobots confectionnés par son entreprise pour infecter sa population ainsi que celles de la Lituanie et d'autres anciennes républiques soviétiques tout en faisant subir un lavage de cerveau aux citoyens afin d'exiger le retour de l'Union Soviétique. Il compte également prendre le contrôle du monde. Une autre référence à Zorin a également été insérée dans le jeu puisque des graphismes montrent le pont du Golden Gate être détruit lorsque le méchant explique ses plans dans un écran.

Zorin est également disponible en mode multijoueur dans deux des jeux de Bond les plus récents : Goldeneye 007 : Reloaded (2010) et 007 Legends (2012).

Note Modifier

  • La grande majorité des antagonistes principaux combattus par 007 sont du même âge que lui ou plus âgés. Max Zorin, Elektra King et Gustav Graves sont des exceptions car ils sont nettement plus jeunes que ce dernier.

Référence Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Ce prénom est écrit sur le chèque que Zorin remet à Stacey Sutton.