FANDOM


Q: "L'âge n'est en rien gage d'efficacité."
James Bond: "Et la jeunesse n'est en rien gage d'innovation."
Q: "J'ose argüer que je puis faire plus de dégâts avec mon ordinateur portable et en pyjama avant ma première tasse de Earl Grey que vous en un an sur le terrain."
James Bond: "Oh, alors à quoi je sers, moi ?!"
Q: "De temps en temps, il faut bien appuyer sur la gâchette."
James Bond: "Ou pas. Difficile d'en juger quand on est en pyjama. Q"
Q: "007."
―Q et James Bond se rencontrant pour la première fois[src]

Q est l'initial du nouveau quartier-maître des services secrets britanniques qui a été engagé vraisemblablement au début des années 2010. C'est un homme est à la tête de la Section Q, un laboratoire du MI6 chargé de concevoir des armes et du matériel divers pour ses agents de terrain. Un prodige en informatique, Q est également le responsable des technologiques du département. Lorsque la situation est inquiétante, il semble aimer prendre du recul et bien qu'il ne l'apprécie pas, il arrive parfois qu'il se retrouve forcé à se rendre sur le terrain. Le quartier-maître est par ailleurs le propriétaire de deux chats.

Dans les films Modifier

Skyfall Modifier

En 2012, suite à l'attaque au siège du MI6 menée par le terroriste vengeur Raoul Silva, Q a probablement été amené à garantir la sécurité numérique de l'agence en inventant de nombreux codes. Ensuite, lorsque l'agent "00" James Bond reprend du service et se voit confier la tâche de récupérer une liste d'agents infiltrés et d'éliminer un tueur prénommé Patrice à Shanghai, l'armurier est amené à le rencontrer personnellement à la galerie nationale de Londres afin de lui remettre son matériel pour sa mission. Alors que 007 est assis sur un banc, en face du tableau The Fighting Temeraire de Joseph Mallord William Turner, Q le rejoint et s'assied à côté de lui. Rapidement, il lui engage la conversation sur l'œuvre et lorsque Bond s'apprête à partir, il l'appelle par son matricule et se présente comme le nouveau quartier-maître. Amusé et sceptique, l'espion se moque de sa jeunesse et Q tente donc de mettre en avant ses compétences en disant qu'il peut faire plus de dégâts avec son ordinateur portable et en pyjama avec sa première tasse de thé que lui en un an sur le terrain. Tandis que Bond se demande à quoi il sert dans ce cas-là, il ajoute que le MI6 a bien besoin de quelqu'un pour appuyer sur la gâchette. Suite à cela, les deux hommes se reconnaissent formellement et se serrent la main amicalement. Q remet donc à James son équipement : son billet d'avion pour Shanghai, un Walther PPK munis d'une reconnaissance d'empreintes digitales et un émetteur radio standard. Plutôt déçu en raison de la "banalité" de ce matériel, Bond écoute Q lui annoncer qu'ils ne fabriquent plus vraiment d'objets trop superflus. Tandis qu'il se lève et s'apprête à partir, le confectionneur de gadgets souhaite une bonne mission à l'agent de terrain tout en lui recommandant de ramener son équipement en un seul morceau. Ayant peur de prendre l'avion, Q ne peut pas l'accompagner sur le terrain et cette tâche revient d'ailleurs plus tard à l'agent Eve Moneypenny, qui explique cela à Bond en le retrouvant dans sa chambre d'hôtel.

Q, Bond et l'ordinateur de Silva

Q essayant de décrypter l'ordinateur de Silva.

Finalement, la mission de Bond se termine bien car Silva est identifié et il parvient à l'arrêter après avoir donné sa position au MI6 grâce à l'émetteur remis par Q. Le criminel hispanique est alors incarcéré dans une cage en verre, dans les catacombes de Londres. Q et ses techniciens sont quant à eux chargés par la directrice Olivia Mansfield de décrypter son ordinateur. Q déclare à Bond avoir inventé les protocoles de protection effaçant la mémoire à la moindre tentative d'accès à certains fichiers que Silva a programmé sur son appareil. Cependant, la tâche s'avère être plus compliquée que prévu car il doit entrer un mot de passe qui change à chaque fois et le jeune homme commente que cela ressemble à Rubik cube qui se rebiffe. Heureusement, Bond découvre une suite de lettres qui forment le nom de Grand Borough, une ancienne station de métro désaffectée et lui suggère d'entrer cela comme clé. Q s'exécute et cela fait apparaître une carte des souterrains de Londres. Malheureusement, cela ouvre aussi des trappes de secours qui permettent à Silva de s'échapper. Alors que Bond se lance à sa poursuite, un Q furieux demande à ses techniciens comment il est possible que le prisonnier ait pu entrer dans leur système. Un message sur l'ordinateur de Silva s'affiche alors et Q se dépêche de débrancher les câbles qu'il a connecté à l'appareil mais il est déjà trop tard. L'informaticien réalise alors que Silva les a hacké et qu'il a tout planifié (sa capture, l'accès à son ordinateur...).

Tout en suivant Silva dans les souterrains de Londres jusqu'aux stations du métro, Bond est guidé par Q. Lorsque 007 se retrouve sur la rame du métro, Q, après avoir piraté les caméras de sécurité de l'endroit, découvre que sa cible s'est déguisée en agent de police et l'informe qu'elle est entrée dans le métro. James parvient à s'y introduire in extremis et se met à chercher Silva. Il se rend finalement compte que le terroriste se dirige vers M (qui comparaît à une commission d'enquête sur la sécurité de leur pays) pour la tuer et demande à Q d'en alerter Bill Tanner, son chef d'état-major, ce qu'il fait probablement. Cependant, M refuse de partir.

Q et Tanner face à Mallory

Q et Tanner étant face à Mallory.

Peu après, après que Bond ait déjoué la tentative de Silva et de ses complices d'abattre M au cours de l'audience, il emmène M dans son véhicule et envisage de l'utiliser comme appas pour piéger Silva. Aussi, il contacte Q et lui demande de laisser une trainée de petits cailloux virtuels que seul Silva pourrait suivre. Q obéit en craignant que cela puisse mettre un terme à sa carrière. Tandis qu'il le fait, Gareth Mallory, le président de la commission de défense qui a été blessé au bras au cours de l'attaque à l'audience, fait son entrée et lui demande ce qu'il fait. Q tente de mentir mais Mallory réalise ce qu'il fait et, contre toute attente, il l'encourage et lui donne même des conseils. Désormais, Q est inquiet que le Premier ministre découvre cela. Néanmoins, il poursuit sa tâche et cela permet par la suite à Bond et à M d'éliminer Silva et ses mercenaires, bien que M elle-même est tuée dans l'attaque. Elle est donc remplacée par Mallory, qui est donc le nouveau supérieur de Q et de Bond.

SPECTRE Modifier

Quelques semaines plus tard, Bond est suspendu après être allé à Mexico sans l'approbation de M et avoir détruit une moitié de rue. À l'insu de tout le service, il avait découvert un message de la défunte M dans sa boîte aux lettres et avait traqué et tué pour elle un terroriste italien nommé Marco Sciarra. Le lendemain de sa suspension, 007 est emmené par Tanner au nouveau laboratoire de Q, qui a préféré se retirer ailleurs du quartier-général du MI6 en raison de la fusion des services secrets britanniques provoquée par Max Denbigh, le directeur-général du Centre pour la Sécurité Nationale (CSN) du pays. Une fois entré dans le laboratoire en désordre, Bond admire une arme lourde posée devant lui et Q se lève pour la lui enlever des mains, puis il le place dans un fauteuil où il lui injecte dans le bras une puce électronique nommée Smart Blood, qui permet au MI6 de pouvoir connaître sa position où qu'il soit dans le monde. Il s'agit d'un système qu'il a vraisemblablement conçu lui-même avec ses ingénieurs et que M lui a ordonné d'implanter dans Bond afin de pouvoir le surveiller suite à l'incident de Mexico. Q présente ensuite à l'agent "00" une magnifique Aston Martin DB10 et après avoir fait les éloges de la voiture, il lui apprend qu'elle a été conçue pour lui mais qu'elle a finalement été réattribuée à un autre espion du service. Après cela, le quartier-maître remet une montre à Bond et lorsque celui-ci demande si elle sert à quelque chose, Q lui répond qu'elle indique l'heure, décevant son interlocuteur. Tandis qu'ils repartent, Bond repère l'épave de l'Aston Martin DB5, qui avait été détruite par l'hélicoptère de Silva au cours de l'attaque concluant sa dernière mission. Q fait alors un jeu de mots sur l'état du véhicule, une mascarade qui ne semble pas amuser Bond, ni même Tanner. Le confectionneur de gadgets souhaite à James de bien profiter de ses congés. À sa confusion, 007 lui demande de le faire disparaître mais Q rappelle qu'il est sous l'autorité directe de M et qu'il a un prix immobilier et ses deux chats à nourrir. Bond menace alors la vie de ses animaux s'il ne se fie pas à lui. Q dit ensuite à haute voix qu'il a été ravi de le revoir et que le programme Smart Blood n'est pas très fidèle durant les premières 48 heures. Bond lui dit qu'il lui enverra une carte postale de l'endroit où il va aller mais Q murmure de ne rien envoyer. Il est implicite que le jeune homme poursuive ensuite son travail.

Le lendemain, en arrivant dans son laboratoire, Q croise un de ses assistants qui lui annonce que l'agent devant récupérer l'Aston Martin DB10 est prêt. Le quartier-maître découvre ensuite que quelqu'un est entré dans son laboratoire et lorsqu'il entre, il constate que la DB10 a été volée par Bond et que ce dernier a laissé une bouteille de champagne Bollinger à son attention.

Q, Bond et Altausee

Q découvrant que Bond se trouve à Altausee.

Quelques heures plus tard, Q travaille sur une invention dans son laboratoire lorsque M l'appelle pour s'assurer que Bond est à Londres. L'armurier décide de mentir en disant que c'est le cas, puis découvre qu'il se trouve à Altausee, en Autriche, et ment à nouveau en affirmant qu'il se trouve à Hyde Park, un parc de Londres. M demande à avoir un visuel sur lui à son retour et Q, vivement embarrassé, décide d'affronter sa peur de l'avion pour aller rejoindre Bond en Autriche.

Encore plus tard, Q trouve Bond dans la clinique Hoffler où il observe la psychologue française Madeleine Swann. Il commande la boisson de l'espion anglais, puis il l'informe que l'homme qu'il a aperçu à une réunion de criminels, Franz Oberhauser, est mort, mais Bond déclare qu'il est certain de l'avoir vu. Q lui demande s'il dispose d'une piste et James évoque alors l'Américain. Q tente de le convaincre de rentrer au pays car sa carrière et celle de Moneypenny est en jeu. C'est à ce moment-là que Bond lui remet la bague qu'il a prise à Marco Sciarra lors de leur affrontement et qui lui a permis d'assister à la réunion. Q déclare à Bond qu'il le déteste mais accepte malgré tout de travailler sur la bague. Avant de partir, il convient avec Bond de se retrouver à sa chambre d'hôtel. Juste après son départ, 007 assiste, impuissant, Madeleine être enlevée par des agents ennemis menés par un coriace assassin, M. Hinx. L'Anglais se lance donc à la poursuite des criminels dans un avion. Au même moment, Q entre dans un téléphérique, en face d'un mystérieux individu. Il procède à l'analyse de la bague et découvre que tous les anciens ennemis que Bond a combattu dont Raoul Silva travaillaient tous pour une seule et même organisation. Lorsqu'ils arrivent à l'arrêt de l'employé des services secrets britanniques, il essaie de sortir mais un autre homme l'en empêche et il est alors contraint de se rasseoir. Au prochain arrêt, il parvient à sortir du téléphérique, poursuivi par les deux agents qu'il parvient à semer en se cachant dans une pièce.

Q et ses excuses

Q s'excusant auprès de Bond.

Comme convenu, Bond rejoint Q dans sa chambre d'hôtel avec Madeleine, qu'il a réussi à sauver des ennemis. Il la présente d'ailleurs brièvement au quartier-maître. Celui-ci s'excuse ensuite de ne pas l'avoir cru et lui apprend ce que la bague lui a révélé, notamment le fait que Franz Oberhauser faisait le lien entre tous les ennemis qu'il a affronté. Quand Bond demande à Q s'il connaît le nom de l'organisation et que ce dernier répond que non, Madeleine leur apprend qu'elle se nomme SPECTRE et que son père, M. White, en faisait partie. Bond recommande à Q de rentrer à Londres car M aura besoin de lui et celui-ci lui dit de trouver l'Américain. Madeleine précise une nouvelle chose : l'Américain n'est pas un nom de personne mais un nom de lieu.

À nouveau quelques heures plus tard, à Londres, Q et Eve Moneypenny rencontrent M dans un restaurant et lui apprennent que Bond se trouve en Afrique du Nord et se dirige vers une base inconnue en plein désert marocain. M répond qu'ils ne peuvent pas l'aider car Max Denbigh observe leurs moindres gestes et ils risqueraient de lui fournir encore plus d'informations. Ainsi, il demande à Q d'effacer tous les fichiers de Smart Blood et sort du restaurant.

Plus tard, après que Bond ait apparemment éliminé Oberhauser, désormais connu sous le nom d'Ernst Stavro Blofeld, il rentre à Londres avec Madeleine et retrouve Q, M et Tanner à Hildebrand, une planque sécurisée du MI6 où il leur apprend que Denbigh est le complice de Blofeld et s'apprête à lui fournir un système de surveillance mondiale. Ainsi, son plan est que M et lui confrontent Denbigh tandis que Q hacke le système et empêche sa mise en ligne.

Q le hacker

Q piratant le système de mise en ligne des Neuf Sentinelles.

Cependant, tandis que Bond, M, Q, Tanner et Moneypenny se dirigent vers Denbigh, un autre véhicule percute la voiture où se trouvent Bond et M et 007 est enlevé. M, lui, parvient heureusement à fuir. Q, Tanner et Moneypenny manquent également d'être tués mais arrivent eux aussi à s'en sortir. Ils récupèrent ensuite M et se dirigent jusqu'au bâtiment du CSN où Q hacke le système tandis que M confronte Denbigh. Finalement, Q parvient à empêcher la mise en ligne du programme Neuf Sentinelles avant que Denbigh ne soit tué au cours d'un affrontement l'opposant à M. Tous se rendent ensuite au pont de Westminster où Bond confronte Blofeld avant de finalement le livrer à M et à la police pour repartir avec Madeleine.

Quelques jours plus tard, Q est seul dans son laboratoire et travaille sur un ordinateur lorsque Bond entre. Le confectionneur de gadgets lui demande ce qu'il fait ici (il est probable que 007 ait démissionné) et James lui répond qu'il a besoin de l'Aston Martin DB5. Q la lui remet et il l'utilise pour partir avec Madeleine à un endroit inconnu.

Production Modifier

Cette version de Q est un protagoniste majeur des films Skyfall (2012) et SPECTRE (2015). Elle a été interprétée par l'acteur britannique Ben Whishaw, qui se distingue comme le premier interprète du personnage à être plus jeune que celui de James Bond. Il a été doublé dans la version française par le comédien et animateur de télévision Yoann Sover.

Sous les traits de Ben Whishaw, Q est également apparu dans le jeu-vidéo mobile James Bond : World of Espionage, sorti en 2015. Notamment, dans sa cinquième mission, "Slow Down Faster", il aide 007 avec ses techniciens à analyser une clé en laiton trouvée par l'espion dans le laboratoire d'un ennemi. Celle-ci se révèle faire partie d'une fonction de hachage cryptographique imprimée en 3D. Cela amènera Bond à poursuivre sa mission en Suisse.

Plus tard, dans les missions "Skyfall", qui sont bien entendu tirées du film éponyme, Raoul Silva s'apprête à tuer Gareth Mallory (et non Olivia Mansfield) dans un tribunal et Q aide alors Bond à préparer des armes et à cacher leur patron dans un stock d'armes près de la station de Moorgate.