FANDOM


R: "À qui ai-je l'honneur, monsieur ?"
Q: "Voici 007."
James Bond: "S'il succède à Q, il doit s'appeler "R"."
―R, Q et James Bond[src]

R est le nom de code présumé d'une nouvelle recrue des services secrets britanniques amenée à succéder à Q, le quartier-maître du MI6 qui s'apprête à prendre sa retraite après des années de service. L'homme est alors provisoirement l'assistant de ce dernier et l'aide à confectionner les différents gadgets et autres équipements farfelus.

R est un homme tout-à-fait ingénieux et extravagant mais aussi distrait et peu concentré.

Dans les films Modifier

Le monde ne suffit pas Modifier

En décembre 1999, après qu'un attentat au quartier-général du MI6 ait causé la mort du magnat du pétrole et gentleman anglais Sir Robert King et que l'agent "00" James Bond ait accidentellement détruit le bateau de pêche gadgétisé récemment conçu par la section Q en poursuivant la responsable de l'attentat, tout le service s'installe temporairement dans un château écossais, Castle Thane. À un moment donné, Bond rend visite à Q dans son laboratoire et le vieil homme le réprimande d'avoir détruit son bateau avant d'ouvrir un billard à 8 trous avec une télécommande, dévoilant R, qui charge un missile dans un compartiment de la BMW que l'espion est censé utiliser dans sa prochaine mission[1]. Lorsqu'il voit les deux hommes, la "jeune recrue", dispersée, ne voit pas qu'elle coince sa blouse dans la portière de l'automobile, ce qui amène 007 à venir l'aider. Intrigué, R demande à qui il a à faire et Q lui dit qu'il est en face de Bond. L'apprenti lui présente ensuite la BMW, puis Q lui ordonne de faire une démonstration d'un blouson de ski équipé d'un airbag. Cependant, R ennuie Q avec sa démonstration, si bien que celui-ci abaisse une languette du vêtement, faisant gonfler l'airbag qui se referme autour de R, l'immobilisant.

Quelques jours plus tard, R, désormais libéré de l'airbag, envoie une Aston Martin de secours à Istanbul, en Turquie, pour aider Bond et sa partenaire, la scientifique américaine Christmas Jones, après que la BMW ait été détruite par la scie d'un hélicoptère ennemi[1]. Ensuite, il aide d'autres membres du personnel du MI6 à localiser les deux amants. La technologie de l'assistant de Q leur permet de les apercevoir et lorsqu'ils se rendent compte qu'ils font l'amour, R éteint son ordinateur, puis repart avec en disant qu'il s'agit sûrement d'une manifestation précosse du bogue de l'an 2000.

Meurs un autre jour Modifier

R est ensuite officiellement promu Q ce qui signifie qu'il est le nouveau quartier-maître du MI6 au lieu d'être un simple assistant de laboratoire. De ce fait, il adopte une attitude beaucoup plus sérieuse et est beaucoup moins dispersé. Courant 2002, son laboratoire est transféré sous le métro de Londres avec tout le matériel que Bond a utilisé au cours de ses missions précédentes. L'employé du MI6 est d'ailleurs sur le point de se rendre en Islande pour mener une enquête sur un homme d'affaires argentin nommé Gustav Graves et rend d'abord visite à Q dans son laboratoire où il est amené à effectuer un exercice d'entraînement simulé sous la supervision du confectionneur de gadgets. Dans l'exercice de réalité virtuelle, Bond est impliqué dans une fusillade dans le siège du MI6 et semble avoir tué M en essayant de la sauver d'un criminel. Q apparaît alors pour lui retirer les lunettes qu'il utilisait pour l'exercice et lui rappelle qu'un bon tireur d'élite n'est pas censé tuer son patron. Bond, cependant, réplique qu'il a vaincu l'agresseur de M et qu'elle n'est que légèrement blessée, ce que Q ne croit pas. Les deux hommes entrent ensuite dans la pièce où sont entreposés "les vieilles reliques" et le quartier-maître est agacé lorsque 007 s'amuse avec certains des gadgets, notamment avec un jet-pack utilisé lors d'une mission en France. Q fait ensuite une démonstration d'une bague équipée d'un générateur d'ondes soniques digitales à très haute fréquence sur une vitre blindée qu'il détruit facilement. Tandis que le binôme se dirige jusqu'à l'endroit où se trouve la nouvelle voiture de Bond, Q lui remet sa vingtième montre en lui demandant de la ramener pour accomplir un exploit.

Les deux arrivent à un tramway où a été placée une nouvelle Aston Martin que Q et ses ingénieurs ont rendu invisible. Avant que le fabriquant de gadgets ne la fasse apparaître, Bond pense qu'il plaisante mais lorsqu'elle apparaît enfin, il le félicite et admire le magnifique véhicule. Q fait alors l'éloge de son travail avant de demander à l'espion de consulter le manuel de la voiture. Bond le détruit cependant avec les mitraillettes automatiques de la voiture, au grand désarroi de Q.

Bien plus tard, après que Bond ait accompli sa mission, la secrétaire Miss Moneypenny se rend au laboratoire de Q alors que son propriétaire est occupé et essaie le simulateur d'entraînement virtuel, se retrouvant dans une réalité alternative où elle fait l'amour avec Bond dans son bureau. À ce moment-là, Q la surprend et la femme, confuse, dit qu'elle faisait juste un essais. Q semble la croire et reconnaît que cela est dur.

Référence Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Benson, Raymond (1999). Le monde ne suffit pas. ISBN 9782738659385.