FANDOM


Le professeur R.J. Dent est l'informateur et l'homme de main du diabolique scientifique et membre du SPECTRE Julius No. Sa mission est bien simple : empêcher toute enquête ou autres activités menées sur l'île de Crab Key que possède son employeur. Il est également probable que la tâche du professeur Dent consiste également à planifier les assassinats des quelques personnes qui oseraient s'aventurer sur Crab Key. L'alliance de Dent avec le Dr. No est tenue secrète et est ignorée de tous, sans doute parce que Dent se fait passer pour un brillant minéralogiste. Il a en effet son propre laboratoire à Kingston, en Jamaïque, et il est même possible qu'il mette également ses compétences de géologue au service de No.

Si R.J. Dent a l'apparence d'un homme poli et respectable, il est tout aussi un assassin qualifié qui est capable de tuer de sang froid pour son employeur No. Plusieurs des sbires du Dr. No sont également sous ses ordres.

Dans le film Modifier

En 1962, Julius No et ses techniciens perturbent le lancement de fusées américaines au cap Canaveral en créant un brouillage intensif depuis leur installation radar sur Crab Key. Une enquête sur cet incident est alors ouverte et c'est le commandant John Strangways, le chef de la section J des services secrets britanniques, qui est chargé de l'affaire. Avec l'aide du pêcheur camaïnien Quarrel, l'Anglais collecte des échantillons de roches sur Crab Key et s'empresse de les faire analyser à R.J. Dent, ignorant complètement son alliance avec le Dr. No. Le minéralogiste britannique informe immédiatement Julius No de la trouvaille de Strangways et le scientifique chinois le charge alors de l'éliminer. Dent organise alors l'assassinat de l'agent secret britannique par un trio de meurtriers se faisant passer pour des mendiants aveugles. Alors que l'exécution de Strangways est imminente, Dent est dans un club jamaïcain et joue aux cartes avec Strangways mais aussi avec le gouverneur de la Jamaïque, Pleydell-Smith, ainsi que le général Potter, un ancien dirigeant de l'Armée britannique. Comme Dent l'avait prévu, Strangways s'en va en disant que son supérieur doit le contacter et il se fait alors assassiner par les meurtriers qui s'empressent ensuite d'emporter son cadavre dans un corbillard pour le cacher dans un endroit inconnu. Peu de temps après, la secrétaire de Strangways, Mary Prescott, connaît une mort similaire et ses assassins font ensuite disparaître son corps ainsi que des dossiers que Strangways et elle possédaient sur le Dr. No.

Malheureusement pour No et Dent, les meurtres de Strangways et de Prescott poussent le MI6 à envoyer en Jamaïque l'un de leurs meilleurs éléments, l'agent "00" James Bond 007, afin d'enquêter sur les mystérieuses disparitions de leurs deux collaborateurs. L'agent secret britannique se rend donc en Jamaïque pour les besoins de sa mission et commence rapidement à interroger plusieurs personnes dont le professeur Dent, lui-même. Le minéralogiste est en effet présenté à Bond par Pleydell-Smith, en même temps que le général Potter. Les quatre hommes commencent alors à discuter de Strangways et de Prescott. Au cours de l'entretien, l'agent 007 apprend de Dent qu'il a déjà rencontré la secrétaire du chef de section ce qui l'amène à le soupçonner d'être responsable des meurtres. Néanmoins, rien dans la suite de l'entretien prouve que Dent a un lieu avec ceux-ci.

Dent parlant des échantillons

Dent parlant des échantillons.

Bond poursuit ensuite son enquête avec l'aide de Quarrel et de l'agent de la CIA Felix Leiter et le lendemain de sa première rencontre avec Dent, il rend visite au professeur dans son laboratoire. L'espion anglais lui montre une facture qu'il avait auparavant trouvé dans le bureau de Strangways. Le minéralogiste se voit donc contraint de parler à 007 des échantillons de roches que Strangways l'avait fait analyser. Cependant, afin de garder le secret de la localisation du repaire du Dr. No, il ment en disant que les roches étaient insignifiantes ce qui laisse Bond encore plus soupçonneux. Celui-ci demande à les voir mais Dent déclare qu'il ne les a pas gardés. L'informateur du Dr. No nie ensuite que les roches proviendraient de Crab Key. Bond s'en va finalement après avoir récupéré la facture.

Cette nouvelle rencontre avec l'agent secret britannique affole vivement Dent qui décide même de rendre visite au Dr. No. Le minéralogiste se rend donc à un port où il demande à un capitaine à ce qu'il le conduise à Crab Key mais lorsque celui-ci refuse en disant que le règlement l'interdit, Dent insiste et déclare qu'il en prend la responsabilité. Le capitaine cède donc et le professeur monte dans son bateau qui le conduit à Crab Key. Là-bas, il se rend dans le repaire majestueux du Dr. No et entre dans une salle où la voix de son employeur résonne. Dent se voit remettre une tarentule vivante qu'il devra placer dans le lit de Bond le soir-même. Le sbire obéit et place bel et bien l'arachnide dans le lit de 007 mais la tentative d'assassinat sur l'agent britannique échoue car celui-ci tue l'araignée avec une chaussure.

Une autre employée du Dr. No, Mlle Taro, se voit plus tard confier la mission de tendre un piège à Bond qui est sensé lui être fatal mais, une fois de plus, il survit avant de faire arrêter Taro. Dent est donc amené à se rendre dans la maison de la jeune femme pour abattre l'Anglais mais celui-ci sait que le professeur va venir et place un traversin sous les couvertures d'un lit afin de faire croire au visiteur indésirable qu'il dort. Son plan fonctionne car lorsque Dent arrive, il tire les six balles du chargeur de son Colt M1911 dans le lit et se retrouve donc à court de munitions lorsqu'il est confronté à Bond qui le tient sous la menace d'un pistolet équipé d'un silencieux. L'agent du MI6 contraint l'homme de main de lâcher son arme avant de commencer à l'interroger. Dent parvient à récupérer son Colt M1911 mais il s'aperçoit qu'il n'a plus de munitions. Aussi, Bond l'abat froidement avec sa propre arme, faisant perdre au Dr. No l'un de ses plus précieux alliés.

Production Modifier

Considéré comme l'antagoniste secondaire du film de 1962 James Bond 007 contre Dr. No, le professeur R.J. Dent a été joué par l'acteur britannique Anthony Dawson, qui a également fournit le corps d'Ernst Stavro Blofeld dans les films de James Bond Bons baisers de Russie (1963) et Opération Tonnerre (1965). Dent a été doublé en version française par l'acteur et doubleur Maurice Pierrat qui double également MacAdams dans Bons baisers de Russie.

Avant le tournage de James Bond 007 contre Dr. No, Dawson connaissait déjà le réalisateur du film, Terence Young. À l'époque du tournage, l'acteur était pilote et plongeur en Jamaïque.

La mort de R.J. Dent était à l'origine différente. En effet, certains membres de l'équipe de production étaient soucieux quant à la censure de la scène, d'abord parce que le professeur tire les six balles de son chargeur dans le lit, chose qui démontre sa volonté de tuer, et ensuite parce que nous y voyons Bond tuer un homme de sang froid. Dent n'avait en effet plus aucune munition dans son arme et était donc incapable de se défendre face à l'agent 007. Ainsi, lors d'une prise, Dent avait encore une munition dans son chargeur et essayait d'abattre Bond mais le manquait et Bond pouvait alors le tuer dans un cas de légitime défense[1]. Seulement, Terence Young avait finalement opté pour la version où Bond le tue de sang froid. De plus, dans cette version, l'espion anglais vidait à l'origine son chargeur sur Dent, comme le minéralogiste l'avait fait sur le lit. De ce fait, les autorités ont finalement coupés les images des quatre derniers coups de feu que Bond tire sur Dent et celles-ci ne sont aujourd'hui plus disponible. La plupart des diffusions télévisées du film omettent même le deuxième coup de feu, celui que 007 tire dans le dos du professeur, alors que dans certaines versions étrangères, la scène toute entière n'existe pas. Bien que cette scène reste aujourd'hui encore l'une des plus controversées de la franchise toute entière, nous voyons Bond tuer un homme de sang froid plusieurs autres fois au cours des films. Il fait tomber dans le vide l'assassin Sandor sans défense dans L'espion qui m'aimait (1977), fait s'écraser la voiture d'un Locque blessé dans Rien que pour vos yeux (1981), tue un traître de sang froid dans Permis de tuer (1989), avant d'abattre un Dr. Kaufman impuissant dans Demain ne meurt jamais (1997).

Images Modifier

Note Modifier

  • Dans les films, Dent est le premier personnage à être tué directement par James Bond, les trois assassins étant théoriquement tués par le chauffeur du corbillard.

Référence Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.mi6-hq.com/sections/movies/dn_trivia&prev=search
 

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.