FANDOM


James Bond: "Ça ne pouvais venir que de lui."
Holly Goodhead: "Vous connaissez ce type ?"
James Bond: "Sans le fréquenter. Il s'appelle Requin, c'est un tueur aux petits pieds."
―James Bond et Holly Goodhead[src]

Zbigniew Krycsiwiki[1] naît dans la ville de Cracovie, en Pologne, en 1939. Il est le fruit de l'union d'un homme fort travaillant dans un cirque voyageant et de la chef de gardiens de prison pour femmes à Cracovie. Ses parents se sont mariés mais ont malencontreusement divorcés et Zbigniew a été élevé par sa mère. Il a ensuite fait toutes ses études à Cracovie. En raison de sa taille considérable (il mesure 2, 18 m), il s'est inscrit à l'équipe de basket-ball de l'université qu'il fréquentait mais il ne se déplaçait pas suffisamment vite et sa lenteur ne lui a pas permis d'avoir une carrière de basketteur. Il a participé à une émeute au cours de l'année 1972 où il jetait des pavés dans les rues. Il a alors été arrêté par une police secrète avant d'être jeté dans une cellule. Là, les autorités ont commencé à le frapper avec leurs matraques, réduisant détruisant sa mâchoire. Du fait que ses mains étaient menottées derrière son dos, Krycsiwiki était totalement incapable de se défendre et était donc contraint de subir les atroces douleurs qu'on lui faisait subir. Ses agresseurs ont fini par le laisser pour mort, ignorant que leur victime avait bien survécu. D'ailleurs, Krycsiwiki est parvenu à s'échapper de sa cellule avant d'éliminer quelques gardiens et de regagner un port en Suède où il a embarqué clandestinement dans l'un des cargos de la flotte de l'homme d'affaires suédois Karl Stromberg. Une fois à bord, l'homme est découvert mourant par l'équipage du bateau et Stromberg est immédiatement avertit de cette trouvaille. Aussi, le diabolique milliardaire rencontre personnellement Krycsiwiki, apparemment intrigué par sa taille énorme et son apparence physique. Le passager clandestin a finalement été guérit de ses blessures. On lui a notamment implanté une mâchoire en acier en remplacement de sa mâchoire brisée après lui avoir fait subir 14 opérations. Cette mâchoire lui vaut le surnom de Requin. Surnommé "la mâchoire de la mort", cet outil présente des avantages et des inconvénients. Les avantages : il est résistant aux balles d'armes à feu et permet à son utilisateur de détruire des objets solides : planche de bois, câble de téléphérique, chaîne et bien évidemment, de causer des blessures profondes à des personnes et même à des animaux. Les inconvénients : cette mâchoire est reliée aux cordes vocales de Requin et il lui est donc quasiment impossible de parler, d'avaler ou même de fermer complètement sa bouche[1].

Requin devient officiellement le tueur à gages personnel de Stromberg. Cependant, il utilise assez rarement des armes à feu lors de ses exécutions car il préfère largement attaquer avec ses dents en acier ou son incroyable force physique. Avant chaque meurtre qu'il effectue, Requin adore jouer avec la peur qu'éprouve sa cible lorsqu'elle l'aperçoit. Il a par ailleurs tendance à présenter un comportement assez infantile. Notamment, il sourit à chaque fois qu'il confronte quelqu'un. L'assassin paraît alors stupide mais il est beaucoup plus intelligent que ce que les gens le pensent car il est capable d'établir rapidement des stratégies pour essayer de vaincre un adversaire particulièrement résistant ou de l'attaquer par surprise, par exemple en ayant emprunté un déguisement. Requin est également très coriace car il parvient toujours à localiser sa cible, même si elle se cache dans une grande ville, et est étrangement capable d'encaisser une quantité considérable de dégât sans ressentir de la douleur et de survivre à des incidents qui seraient sans doute fatales à des êtres humains normalement constitués. Il est également capable de disparaître rapidement d'une scène de crime sans être remarqué. Requin a également l'habitude de rester silencieux, que ce soit lors de situations de combat ou lorsque son employeur lui intime des ordres (il ne fait que hocher la tête en signe d'acquisition). On pourra aussi noter que Requin agit généralement seul bien qu'il ne voit aucun inconvénient à s'allier avec d'autres sbires (bien que ces derniers sont généralement vaincus rapidement alors que lui continue de survivre) et que sa mission consiste simplement à tuer les ennemis de son employeur et non pas à prendre parti dans les projets de ces derniers qui consistent généralement à la destruction ou à la conquête du monde.

Dans les films Modifier

L'espion qui m'aimait Modifier

Début de mission en Egypte Modifier

En 1977, Karl Stromberg collabore avec un duo de scientifiques ainsi que son assistante et secrétaire Kate Chapman pour créer un système de détection de sous-marin. Cependant, il apprend que Chapman lui a dérobé les plans du système avant de les revendre à des puissances mondiales ennemies et ce, pour son propre profit. Aussi, l'homme d'affaires fait connaître à la jeune femme une mort atroce avant de convoquer Requin et Sandor, un autre homme de main. L'homme d'affaires envoie ses deux sbires en Egypte où ils doivent récupérer la copie microfilmée contenant les plans vendus et éliminer toute personne qui aurait eu un lien avec ces documents. Requin se contente de sourire au milliardaire, dévoilant ses impressionnantes dents en acier.

Au Caire, en Egypte, Requin et Sandor tentent de récupérer le microfilm mais également d'éliminer l'agent secret britannique James Bond 007 qui est sur les lieux pour les besoins de son enquête sur la disparition d'un sous-marin de la flotte britannique que Stromberg a secrètement englouti dans l'un de ses pétroliers, le Liparus, dans le cadre de ses plans. Sandor suit Bond dans la maison d'un potentiel acheteur du microfilm et essaie de le tuer mais manque son coup. Après un affrontement avec l'espion anglais, l'homme de main de Stromberg est éliminé.

Requin détruisant le verrou

Requin détruisant le verrou avec ses dents en acier.

Le soir-même, Requin se rend à un spectacle de sons et lumières donné sur le plateau de Gizeh pour y traquer l'intermédiaire. Celui-ci le repère et tente de s'enfuir jusqu'à une caverne dans laquelle il s'enferme, suivit par Requin. Bond, qui suivait les deux hommes, aperçoit Requin détruire le verrou de l'entrée en un clin d'œil avec ses dents en acier. L'homme traqué par l'assassin est horrifié et le Polonais finit par le frapper contre un mur avant de le tuer en le mordant au cou avec ses dents. Ayant accompli l'une de ses missions, Requin ressort de la grotte où Bond le menace de son Walther PPK. Cependant, l'endroit où les deux hommes se trouvent est soudain plongé dans l'obscurité et le tueur à gages en profite pour prendre la fuite sans être remarqué. Lorsque la lumière se rallume, Requin est hors de vue. Bond se rend donc dans la grotte et trouve un carnet sur la victime qui le mène à un club égyptien, Mojaba Club, où il rencontre le propriétaire du club qui n'est autre que la personne qui a fait l'acquisition du microfilm. Alors que les deux hommes commencent à discuter, Requin arrive sur les lieux au volant d'une camionnette. Se faisant passer pour un technicien, le tueur à gages entre dans le club alors que Bond et l'espionne russe Anya Amasova tentent de racheter le microfilm à l'homme. C'est alors que celui-ci est appelé au téléphone. Il se rend donc dans une cabine téléphonique où il est confronté à Requin. Tout comme le premier homme, celui-ci est effaré quant à l'apparence de Requin et lui remet le microfilm avant d'être tué à son tour, de la même manière que l'autre homme. Bond et Amasova suivent l'assassin professionnel dans sa camionnette et commencent à parler du microfilm. Ils ignorent toutefois que le véhicule est équipé de microphones et que Requin sait donc parfaitement qu'ils sont là. L'allié de Stromberg passe tout le reste de la nuit à conduire la camionnette et s'arrête à un temple le lendemain matin où il commence à marcher, toujours suivit par les deux agents secrets. Soudain, il les embusque et affronte brièvement Bond. Alors qu'il tente de tuer (ou au moins de blesser) l'Anglais avec une planche de bois, Amasova le menace de son arme ce qui interrompt momentanément le combat. L'agent du KGB exige à ce que le microfilm lui soit remis. Requin prend l'objet mais le jette au sol. Amasova se baisse pour le prendre et Requin la désarme avant qu'elle ne prenne la fuite avec le microfilm, laissant Bond et Requin poursuivre leur combat. Le tueur frappe accidentellement l'un des piliers d'une construction avec la planche et celle-ci s'effondre sur lui. Convaincu qu'il est mort, Bond rejoint Amasova. Alors que les deux agents sont dans la fourgonnette, Requin atterrit soudainement sur le capot du véhicule et essaie de le détruire mais les deux espions finissent par s'échapper alors que le tueur allait leur jeter une grosse pierre. Furieux, il lâche la pierre qui tombe sur ses pieds.

Affrontement avec Bond et Amasova dans le train Modifier

Plus tard, le microfilm est analysé et Amasova reconnaît qu'il a été confectionné par la Stromberg Shipping Lines, l'entreprise de Stromberg qui possède un centre de recherche marine en Sardaigne, en Italie. Bond et Amasova s'y rendent alors en train mais ignorent que Requin est caché dans l'armoire de l'un des deux compartiments qu'ils partagent. Aussi, lorsque Amasova l'ouvre pour pendre ses vêtements, Requin l'attaque et prend facilement le dessus sur elle, la rendant inconsciente en la frappant violemment au visage. Les cris poussés par l'espionne russe durant l'escarmouche alertent Bond alors que Requin s'apprête à la mordre au cou pour l'achever. 007 entre et sauve la vie de la Russe en brisant une bouteille de verre sur Requin. C'est ainsi qu'un nouveau combat éclate entre les deux ennemis. Cette fois, Bond semble être en mauvaise posture mais brise une lampe et utilise les fils électriques de cette dernière pour électrocuter Requin aux dents. Il lui fait ensuite subir diverses attaques avant de le défenestrer. L'homme de main chute sur une colline et manque même de s'électrocuter mais s'avère survivre une fois de plus à une rencontre avec l'agent 007.

Course-poursuite en Sardaigne Modifier

Requin rencontrant Stromberg

Requin rencontrant Stromberg.

Par la suite, l'homme de main se rend en Sardaigne par un moyen inconnu alors que Bond rencontre Stromberg sous l'identité de Robert Sterling, un biologiste marin. Juste après l'entretien, l'espion a apparemment été démasqué puisque Requin rencontre son employeur qui lui ordonne de tuer Bond et Amasova sur la côte. C'est ainsi que Requin et plusieurs autres hommes de mains de Stromberg poursuivent par la suite Bond et Amasova qui sont au volant d'une Lotus qui leur a été fourni par Q, le fabriquant d'armes et de gadgets des services secrets britanniques. Durant la course-poursuite, Requin et ses compères ouvrent le feu dans leur direction mais ne parviennent pas à viser la cible. Cependant, à l'insu des criminels, la voiture que conduit Bond est équipée de gadgets. L'agent secret britannique utilise l'un d'entre eux et un liquide boueux est craché sur le pare-brise de la voiture de ses poursuivants. Le chauffeur ne pouvant plus voir la route, le véhicule tombe finalement au bas d'une falaise et termine sa chute dans une cabane. Le propriétaire du logis, qui était tranquillement assis dehors, est surpris lorsque cela se produit et regarde avec horreur les dégâts en parlant en italien. Requin finit par sortir de la cabane sain et sauf (il est très probable qu'il soit le seul survivant). Là, il lance un regarde furieux à l'Italien avant de continuer son chemin.

Affrontement avec Bond dans l'Atlantis Modifier

Bien plus tard, Bond a contrarié les plans de Stromberg et est retourné à bord de l'Atlantis pour y tuer l'homme d'affaires. Une fois chose faite, alors que l'agent secret britannique marche dans un couloir à la recherche d'Anya Amasova (qui est retenue prisonnière), il se retrouve nez-à-nez avec Requin qui a manifestement envie de le combattre à nouveau. Tandis que le tueur s'avance vers son adversaire, celui-ci tire dans sa direction mais comme seules les dents de Requin sont touchées, le géant ne ressent aucune douleur. Ayant tiré la dernière balle de son chargeur, Bond recharge tandis que Requin court se mettre à couvert dans un tunnel. D'un seul coup, il surgit et attrape 007, le jetant dans un ascenseur. Le combat se poursuit dans la salle où se trouve le requin de Stromberg, le poisson qui avait auparavant causé la mort de Kate Chapman. Finalement, Bond utilise une grue magnétique pour faire tomber Requin dans le bassin du requin. Alors que 007 repart pour délivrer Amasova, croyant s'être débarrassé de l'assassin, celui-ci mort le requin avec ses dents en acier et finit par le tuer. Peu de temps après, une torpille tirée par des marins américains atteint l'Atlantis, causant plusieurs dégâts à l'intérieur du centre de recherche. Une seconde torpille est bientôt tirée mais Requin réussit à survivre, tout comme Bond et Amasova. Alors que les deux espions se sont réfugiés dans une sonde de survie, Requin remonte à la surface de l'eau et nage jusqu'à une destination inconnue.

Moonraker Modifier

Tentative de vengeance sur Bond Modifier

Deux ans plus tard, Requin retrouve la route de Bond et s'allie avec une hôtesse et un pilote pour essayer de le tuer alors qu'il rentre d'une mission en Afrique. Alors que Requin est caché dans l'appareil de la compagnie aérienne Apollo qu'emprunte Bond, l'espion embrasse tendrement et longuement l'hôtesse. Cependant, il se retrouve menacé par cette dernière et le pilote tire sur les commandes ce qui rend l'appareil hors d'usage. L'intention de ce dernier est de laisser Bond mourir dans l'avion tandis qu'il s'écrase mais l'Anglais commence à l'affronter et le précipite dans le vide. Alors qu'il le regarde tomber, Requin l'attaque par derrière et le fait tomber lui aussi. Cependant, lorsqu'il voit Bond affronter le pilote en plein air, l'assassin se jette à son tour dans le vide. L'espion britannique parvient à récupérer le parachute du pilote avant de le rejeter avec ses pieds. Requin intervient alors et commence à poursuivre son vieil ennemi dans l'espace. Comme il va plus vite que lui, il réussit à attraper sa jambe mais alors qu'il s'apprête à la mordre, Bond ouvre son parachute et se sépare donc de son assaillant qui continue de chuter dans le vide. Requin n'a pas d'autre choix que de s'écraser sur un chapiteau de cirque, en pleine campagne, mettant fin à un numéro de trapézistes. Il dégonfle involontairement la tante mais il se trouve qu'il survit à nouveau.

Nouvel emploi par Hugo Drax et mission à Rio de Janeiro Modifier

Durant les jours qui suivent, Bond s'intéresse aux activités du milliardaire californien Hugo Drax. Ce dernier semble avoir de sombres projets et tente de le tuer par tous les moyens, y compris en envoyant son homme de main Chang l'attaquer. Bond tue ce dernier au cours d'un affrontement à Venise, en Italie, et Drax a ensuite une discussion téléphonique avec un de ses associés pour lui trouver un remplaçant. Son interlocuteur lui parle de Requin et l'Américain décide donc de faire appel à lui. Requin se rend alors à un aéroport des Etats-Unis pour prendre le prochain vol pour Rio de Janeiro, au Brésil, là où Bond poursuit sa mission. Il traverse un détecteur de métal qui sonne à cause de ses dents en acier. Un agent de sécurité veut le mettre de côté mais le criminel lui sourit pour l'horrifier ce qui lui permet de poursuivre son voyage.

Requin sur le point de tuer la collègue de Bond

Requin sur le point de tuer la collègue de Bond.

La nuit suivante, lors d'un défilé, Bond et sa collègue mènent une enquête sur un entrepôt. Déguisé en clown, Requin approche la jeune femme alors que Bond est à l'intérieur de l'entrepôt. Il s'apprête à la tuer mais est interrompu par des fêtards. Le Polonais fait alors semblant de danser avec elle et attend que les civils soient partis pour essayer à nouveau de tuer l'espionne. Bond lui saute alors dessus, l'éloignant d'elle. Alors que les deux ennemis s'apprêtent à se battre, d'autres fêtards arrivent et emportent Requin pour faire la fête avec lui, l'éloignant une fois de plus de Bond et de son assistante.

Le lendemain, Requin est jumelé avec un complice pour essayer d'éliminer Bond à nouveau alors que sa nouvelle alliée, l'agent de la CIA Holly Goodhead, et lui-même empruntent un téléphérique. Requin monte jusqu'au local technique et arrête le mécanisme en attrapant l'une des roues, piégeant Bond et Goodhead. Le tueur détruit ensuite un câble en le mordant avec ses dents avant que son complice n'assomme le technicien afin de pouvoir prendre le contrôle des téléphériques et de permettre à Requin d'approcher Bond et Goodhead via une autre cabine. Une fois face aux deux agents, l'assassin aux dents d'acier saute sur leur téléphérique et les affronte. Malheureusement, ses deux adversaires parviennent à le faire tomber à l'intérieur de la cabine et à l'enfermer à l'intérieur. Ils utilisent ensuite une chaîne pour glisser le long des câbles et s'éloigner du téléphérique. Le complice de Requin remet alors le mécanisme en marche afin que son téléphérique puisse les rattraper. Cependant, au moment d'être percuté par la cabine, Bond et Goodhead lâchent prise et atterrissent sain et sauf dans de l'herbe. Le complice se voit ensuite incapable d'arrêter le télécabine avant qu'il ne percute le bâtiment et prend alors la fuite, laissant Requin s'écraser à l'intérieur. Comme toujours, l'ennemi de 007 s'en sort indemne mais est coincé dans l'une des roues du mécanisme. Une touriste prénommée Dolly l'aide à en sortir et les deux tombent immédiatement amoureux l'un de l'autre et s'éloignent en se tenant la main.

Suite de mission dans la jungle brésilienne Modifier

Il est probable que Requin présente par la suite Dolly à Drax et que ce dernier lui permette de se joindre aux humains aux spécimens parfaits qu'il a soigneusement sélectionnés pour repeupler la Terre une fois qu'il aura décimé toute la race humaine. Cependant, malgré son amour envers Dolly, Requin n'abandonne pas pour autant sa traque de Bond. Celui-ci a entretemps fait analyser le gaz neurotoxique que Drax a l'intention de propager sur la Terre et est envoyé dans une jungle brésilienne où la plante à partir de laquelle la toxine est produite pousse. Alors qu'il navigue sur une rivière, Requin le repère et mène d'autres hommes de Drax à travers le cours d'eau pour essayer de l'éliminer. Bond parvient à tuer la plupart des ennemis en détruisant leurs embarcations avec l'équipement spécial intégré dans son bateau mais se voit néanmoins forcer de conduire en direction d'une chute d'eau, poursuivit par l'embarcation de Requin qui tente de l'abattre avec une arme à feu. Cependant, Bond s'échappe au moyen d'un parapente alors que Requin tente de prendre le volant de son bateau pour faire demi-tour. Mais en raison de sa grande force, il l'arrache, amenant son embarcation, désormais inutilisable, à chuter le long de la cascade. Une fois de plus, Requin survit et prend la direction de la base de Drax, non loin de là.

Au même moment, Bond repère une des femmes au spécimen parfait de Drax et se met à la suivre jusqu'à la base de Drax où il se retrouve face à toutes les filles qui le font tomber dans un bassin où il est censé être tué par un serpent. Après avoir tué le reptile, Bond tente de sortir du bassin mais se retrouve face à Requin, encore trempé, qui le capture et l'amène face à Drax dans une salle de contrôle où ils assistent au décollage de quatre navettes Moonraker. Le milliardaire demande ensuite à Requin de conduire Bond à un endroit où il pourra se réchauffer suite à sa baignade. C'est dans une salle de réunion où l'attend Holly Goodhead que Bond est conduit par Requin. L'assassin professionnel monte ensuite avec Dolly dans une cinquième navette Moonraker est atteint en toute sécurité la station spatiale de Drax.

Dernières confrontations avec Bond et rédemption Modifier

Plus tard, dans la station spatiale, Drax tient un discours à l'adresse de ses fidèles où il explique ses plans. Ce plan semble contrarier Requin qui regarde son employeur avec mépris.

Requin trouvant Bond et Goodhead

Requin trouvant Bond et Goodhead.

Peu de temps après, Bond et Goodhead détruisent le système de brouillage radar de la station, révélant alors son existence à la NASA. Requin les trouve juste après et les confronte à nouveau. Lorsque les deux agents secrets anglophones se retournent vers lui, d'autres hommes de mains arrivent et emmènent Goodhead tandis que Bond est capturé par Requin. Néanmoins, il tente de lui résister mais échoue et est emmené auprès de Drax une fois de plus. Requin reste présent tout au long de cette nouvelle confrontation entre Bond et Drax. Au bout d'un moment, Bond, qui sait que Requin l'écoute, pousse Drax à confirmer que tout individu ne correspondant pas à ses critères sera exterminé, amenant Requin à comprendre que Dolly et lui seront en danger si jamais il continue de servir l'Américain. Aussi, lorsque Drax lui ordonne d'expulser Bond et Goodhead par un sas, le géant refuse et se met même à attaquer les autres sbires, aidé par Bond et Goodhead. Malheureusement, les trois sont très vite submergés et contraints de s'immobiliser. Cependant, Bond sauve des officiers de la NASA venant les intercepter depuis une navette spatiale ainsi que sa propre vie et celles de Requin et de Goodhead en pressant le bouton d'arrêt d'urgence de la base, provoquant alors une violente secousse dans l'ensemble de l'installation. Comme la base n'a désormais plus de gravité, Requin, Bond et Goodhead en profitent pour s'échapper de la pièce principale alors que Dolly se cache dans un endroit inconnu.

Requin aide Bond, Goodhead et les soldats américains au cours de l'affrontement les opposant à Drax et à ses hommes. Cependant, la station prend beaucoup de dégâts, si bien qu'elle menace de se détruire complètement. Bond suggère alors aux militaires de se replier tandis qu'il s'introduit dans l'une des navettes Moonraker pour pister les trois sphères contenant le gaz neurotoxique qui ont étés lancées plus tôt. Requin, lui, retrouve Dolly et boit du champagne avec elle. Les deux retrouvent ensuite Bond et Goodhead alors qu'ils sont dans la navette. James dit à Requin que le système de désarrimage est coincé et Dolly suggère alors à son petit-ami de détruire une barre en métal, ce qu'il fait. La partie de la station où se trouvent Requin et Dolly se détache elle aussi et ce, juste avant que la station n'explose. Bond, connaissant Requin, dit à Goodhead qu'ils iront bien.

Plus tard, la NASA est informée que deux survivants (Requin et Dolly) ont étés trouvés. Il est probable que les deux sont ensuite ramenés sur la Terre en toute sécurité.

Production Modifier

Présentation globale Modifier

Requin est considéré comme l'antagoniste secondaire du film de James Bond de 1977 L'espion qui m'aimait et comme l'antagoniste secondaire devenu un anti-héros/protagoniste supporter de sa suite, le film de 1979 Moonraker. Il a été interprété par le regretté acteur, scénariste et producteur de cinéma américain Richard Kiel et a été doublé dans la version française par l'acteur Georges Atlas pour sa seule réplique, "Bon, à la nôtre", qu'il prononce dans Moonraker.

Création et développement du personnage Modifier

Lors de la vente des droits de ses romans, l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, qui est le créateur de James Bond et de plusieurs autres personnages apparaissant dans la saga cinématographique éponyme, avait demandé aux producteurs Albert R. Broccoli et Harry Saltzman à ce qu'aucun des éléments de son roman Motel 007 ne soit utilisé lors de son adaptation au cinéma, Fleming lui-même n'étant pas satisfait de son livre. Pourtant, lors de la création des personnages de Requin et de Sandor, l'équipe du film semble s'être basé sur les personnages de Sol Horror et de Sluggsy Morent, deux des antagonistes de l'intrigue du roman. Le premier, Horror, était en effet décrit comme portant des dents en acier alors que le second, Morent, était chauve.

Au cours du développement du script du film, l'antagoniste principal se nommait Stavros (en référence à Ernst Stavro Blofeld, le plus grand ennemi de 007) et tout comme Karl Stromberg, il prévoyait déjà de capturer des sous-marins nucléaires avec son pétrolier. Requin a alors été créé et était son homme de main indestructible. Apparemment, le personnage trouvait la mort dans un four crématoire à la fin du script[3].

Finalement, le script a considérablement évolué et la production a longtemps hésité entre faire tuer Requin par le requin de Stromberg à la fin du film ou le faire survivre afin de pouvoir le réutiliser dans un prochain film. Les deux sorts du personnage ont alors été tournés.

Albert R. Broccoli avait initialement engagé le maquilleur américain John Chambers pour concevoir la fameuse mâchoire en acier que porte Requin. Cependant, du fait que l'objet que ce dernier avait conçu ne correspondait pas aux normes de Broccoli, Richard Kiel a dû aller voir Peter Thomas, un technicien dentaire qui travaillait près des studios londoniens de Pinewood, pour qu'il construise l'appareil. Cependant, Kiel a déclaré que l'accessoire était inconfortable pour lui et qu'il pouvait le porter moins d'une minute. Il semblerait que les dents utilisées dans le film ont étés conçues par Katharina Kubrick Hobbs. Au cours du tournage, lorsque Kiel devait mordre quelque chose, de la réglisse était utilisée. Après avoir servi dans une scène, les dents étaient placées dans un récipient en plastique qui comportait de la ouate dans le fond et étaient rincées avec un rince-bouche afin de pouvoir être utilisée dans la scène suivante.

À l'époque de la sortie de L'espion qui m'aimait, la société produisant les œuvres de James Bond, EON Productions, a autorisé pour la première fois qu'un roman basé sur le script d'un film de Bond puisse être rédigée et publiée dans la mesure où le scénario du film n'avait aucun rapport avec le scénario original. Requin apparaît alors dans cette adaptation mais est nommé Jaws (son nom dans la version originale) dans la version française de l'ouvrage. C'est celui-ci décrit la biographie du personnage avant qu'il ne travaille pour Stromberg, notamment sa tentative de devenir un basketteur, son interception par la police secrète et l'implant de ses dents en acier[1].

Le script original du film Moonraker décrivait Requin sortir du chapiteau de cirque[4]. Il a vraisemblablement été décidé de ne pas montrer cela dans la version finale du film afin que le spectateur puisse se demander si l'homme aux dents d'acier avait survécu. Cependant, la bande-annonce du film montrait d'autres images de Requin, prouvant donc au spectateur qu'il avait bien survécu[5].

Le script prévoyait également que Requin effraie un enfant lorsqu'il est déguisé en clown à Rio de Janeiro. De plus, la personne qui accompagnait Bond à ce moment-là était un homme nommé Miguel Santa et ce dernier était tué par Requin (alors qu'il ne tue absolument personne dans la version finale du film)[4].

Plus intéressant encore, Bond et Holly Goodhead ne se réveillaient pas dans une ambulance après la scène du téléphérique mais dans un yacht appartenant à Hugo Drax où Requin était également présent. Bond et Goodhead était ensuite traînés dans l'eau comme dans le roman Vivre et laisser mourir (1954) et le film Rien que pour vos yeux (1981)[4].

Comme dans le film, Requin finissait pas rejoindre le camp de Bond (mais pas grâce à Dolly, qui était absente de cette version de l'histoire ou n'avait tout simplement pas encore été créé)[4].

Une version ultérieure du script présente un étrange dialogue entre Requin et Dolly lorsqu'ils se rencontrent[4].

Comme dans le cas de L'espion qui m'aimait, une adaptation du film en roman est publiée. Requin y apparaît également mais est nommé Dents d'acier dans la version française. Son rôle reste le même que dans le film éponyme mais comporte toutefois quelques différences : dans le roman, il n'apparaît pas dans la scène en parachute, ni même dans la course-poursuite en bateaux dans la jungle brésilienne[2].

Apparition dans d'autres médias Modifier

En raison du fait qu'il est l'un des antagonistes les plus célèbres de toute la franchise James Bond, Requin est apparu dans un certain nombre d'autres médias, notamment des jeux-vidéos dérivés de la saga, depuis son apparition dans Moonraker.

Tout d'abord, il est adapté entre 1991 et 1992 pour la série télévisée d'animation James Bond Jr. Son apparence physique a été considérablement modifiée. Néanmoins, il porte toujours ses dents en acier. Dans cette continuité alternative, Requin travaille pour l'organisation criminelle SCUM en tant qu'homme de main et est souvent jumelé avec le nain Tric-Trac. Contrairement à son homologue cinématographique, ce Requin parle régulièrement. Il apparaît dans un total de 20 épisodes.

La première apparition de Requin dans un jeu-vidéo se fait dans James Bond 007 : The Duel (1993) où il est visible à plusieurs reprises avant d'être l'adversaire final du jeu.

Le personnage revient ensuite dans le célèbre jeu-vidéo Goldeneye 007, sorti en 1997. Dans le mode solo, il apparaît dans le niveau Aztec qui est le dix-neuvième niveau du jeu ainsi qu'un niveau bonus. L'environnement proposé dans ce niveau est le complexe brésilien de Drax visible dans le film Moonraker. Dans cette continuité alternative, Requin travaille une nouvelle fois pour Hugo Drax qui lui a assigné la tâche de protéger une navette spatiale de la NASA volée qui transporte une charge militaire. James Bond est confronté à lui et doit le vaincre afin de pouvoir récupérer la carte de sécurité à puce qu'il porte. Il est largement plus résistant et puissant que n'importe quel ennemi du jeu et sa santé dépasse même celle de Bond en difficulté 007.

Dans ce même jeu, Requin est disponible en mode multijoueur et a la particularité d'être le plus grand ennemi du jeu.

Richard Kiel reprend ensuite son rôle dans le cadre d'un caméo dans une scène post-générique du film Inspecteur Gadget (1999). Probablement afin de laisser du suspens, Kiel est cette fois crédité en tant que "Mec célèbre avec des dents en métal". D'autres seconds couteaux célèbres de l'univers de James Bond (Oddjob et Tric-Trac) sont également présents mais Requin est le seul d'entre eux à avoir été joué par son interprète original puisque Harold Sakata et Hervé Villechaize, les interprètes d'Oddjob et de Tric-Trac, étaient déjà décédés à cette époque.

En 2001, Requin fait sa troisième apparition dans un jeu-vidéo en apparaissant dans 007 Racing où il est devenu méchant après que Dolly a été tué dans la destruction d'une capsule américaine.

En 2002, Requin apparaît également dans le jeu-vidéo 007 : Nightfire mais uniquement en tant que personnage multijoueur que le joueur doit déverrouiller.

En 2004, Requin est l'un des principaux antagonistes du jeu-vidéo 007 : Quitte ou double. Comme dans ses apparitions antérieures dans des jeux-vidéos, il a l'apparence physique de Richard Kiel. L'acteur est crédité dans les génériques du jeu à défaut de ne pas avoir enregistré de dialogue pour son personnage (seulement des grognements). Dolly semble cette fois avoir disparu de la vie de Requin (ou n'a jamais existé dans cette continuité alternative) qui travaille désormais pour un ancien agent du KGB et industriel russe qui a pour ambition de venger la mort de l'industriel Max Zorin, un ancien ennemi de l'agent 007. Comme dans le film, Requin est capable de survivre à des incidents sans doute mortels pour des hommes ordinaires. Dans le jeu, Requin affronte Bond pour la première fois lorsqu'il infiltre un train plein d'ennemis. Le joueur est alors amené à combattre le géant qui finit par être électrocuté. Il survit cependant.

Plus tard, il réapparaît lors d'une course-poursuite sur une route où il est dans un camion-citerne contenant du produit toxique qui finit par tomber à l'eau. Cependant, Bond sait déjà qu'il aura à nouveau à faire à lui.

Bond avait vu juste car Requin le confronte plus tard dans un ascenseur et essaie de le tuer au moyen d'un lance-flamme. Finalement, Bond s'échappe dans un avion alors que l'ascenseur explose, tuant probablement Requin.

En 2010, Requin réapparaît dans le jeu-vidéo Goldeneye : Reloaded qui se trouve être le remake de Goldeneye 007. À nouveau, le personnage n'est disponible qu'en mode multijoueur et est désigné sous le nom de Jaws y compris dans la version française. Sans doute en raison de sa grande résistance physique dans les médias antérieurs, il a la particularité d'être immunisé contre les chutes et est également résistant aux tirs dans la tête.

Requin fait sa dernière apparition dans le jeu-vidéo de 2012 007 Legends. Ce jeu a la particularité de reprendre des évènements (surtout des actes finaux) de six films de la franchise dont Moonraker. Ainsi, Requin est une nouvelle fois au service de Hugo Drax qu'il soutient dans ses projets de décimer la race humaine. Après avoir affronté James Bond une nouvelle fois, il trahit Drax et vient en aide à l'agent secret.

Une fois encore, Requin est disponible en mode multijoueur et un code de triche permet même de lui débloquer une nouvelle tenue[6].

Notes Modifier

  • Requin est seulement le deuxième des trois antagonistes de la franchise à apparaître dans plus d'un film, entre Ernst Stavro Blofeld et M. White.
  • Requin est présumé mort après avoir chuté dans une cascade d'eau tout comme le colonel Moon dans Meurs un autre jour (2002) et James Bond dans Skyfall (2012). Dans les trois cas, l'individu survit à sa chute.

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Wood, Christopher (1977). James Bond, L'espion qui m'aimait
  2. 2,0 et 2,1 Wood, Christopher (1979). James Bond et le Moonraker
  3. http://www.commander007.net/2016/02/lespion-maimait-scripts-originaux/
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3 et 4,4 http://www.commander007.net/2015/07/moonraker-script/
  5. http://www.commander007.net/1979/06/moonraker-les-scenes-coupees/
  6. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-28637-1144-1-0-1-0-code-triche-007-legends.htm