FANDOM


"L'entraînement est utile mais rien ne remplace jamais l'expérience."
― Rosa Klebb[src]
Le colonel Rosa Klebb naît en Ukraine au cours de l'année 1899. À une époque inconnue, elle a été engagée par le SMERSH, un service de contre-espionnage russe faisant partit du KGB qui a été actif notamment durant la Seconde Guerre mondiale. Au sein de cette agence, Klebb était la chef d'Otdyel II, le département chargé des opérations et des exécutions. Elle a cependant trahi l'Union Soviétique pour rejoindre l'organisation terroriste et internationale du SPECTRE. La démission qu'elle avait présentée au SMERSH demeure confidentielle ce qui lui permet d'utiliser le KGB comme couverture mais également les fonds et locaux du service. Le chef du SPECTRE Ernst Stavro Blofeld se réfère à elle en temps que "N°3" ce qui indique qu'elle est, dans la hiérarchie de l'organisation, au troisième rang, après Blofeld lui-même et le chef de l'extorsion Emilio Largo. Au sein du mouvement criminel, Klebb occupe le poste d'assistante de Blofeld[1].

En 1963, soit un an après la mort du Dr. Julius No, le scientifique du SPECTRE, Klebb est impliquée dans un complot visant la mort de son meurtrier, l'agent secret du MI6 James Bond 007.

Très stricte, manipulatrice, froide et incontestablement sans humour, Rosa Klebb est très loyal envers sa cause, très respectée par ses agents mais aussi au courant du châtiment réservé à l'échec dans le SPECTRE : la mort.

Dans le film Modifier

Préparation du plan Modifier

Dans un bateau de plaisance servant de quartier général au SPECTRE, Rosa Klebb est en réunion avec Ernst Stavro Blofeld qui commente un combat entre deux poissons dans un aquarium. Le chef du SPECTRE ouvre ensuite la porte à Tov Kronsteen, le stratège de l'organisation, qui les informe qu'il a prévu, selon les dernières instructions de Blofeld, de faire dérober le dernier lecteur de déchiffrement que les Russes ont confectionnés et que son plan ne peut être mit à exécution qu'avec la participation d'une jeune femme travaillant au consulat russe d'Istanbul, en Turquie, et des services secrets britanniques mais que ni l'un ni l'autre ne doivent être au courant qu'ils travaillent pour le SPECTRE. Klebb, qui a eu la responsabilité de choisir la jeune femme en question, avait choisit une dénommée Tatiana Romanova et affirme que sa loyauté envers l'Etat ne peut être mit en doute. Comme il est certain que le MI6 enverra James Bond pour récupérer le lecteur, Kronsteen assure que le SPECTRE aura l'occasion de faire connaître à l'espion britannique une mort humiliante et garantit qu'il n'y aura aucun échec.

Plus tard, Klebb se rend en hélicoptère sur l'île du SPECTRE, là où a été formé Donald "Red" Grant, un assassin professionnel dont la mission est d'assassiner James Bond après que le SPECTRE ait prit possession du lecteur. Une fois arrivée sur l'île, la vieille femme est accueillit par le directeur du centre de formation Morzeny et son assistant Rhoda. Klebb déclare aux deux hommes qu'elle n'a pas de temps à perdre lorsqu'ils lui demandent si elle a fait bon voyage et exige à être conduite sur-le-champ à Grant. Conduite par ses deux collaborateurs, elle le rejoint alors qu'il était en train de se faire masser par une jeune femme. Assistée par Morzeny et Rhoda, Klebb frappe Grant à l'estomac avec un coup de poing américain pour tester sa résistance physique. Comme ce dernier ne manifeste presque pas de douleur, elle en conclut qu'il semble convenir et ordonne à ce qu'il se présente à Istanbul dans vingt-quatre heures, sans doute pour le briefer sur sa mission. 
Klebb recevant Tatiana Romanova

Klebb recevant Tatiana Romanova dans son bureau.

Environ vingt-quatre heures plus tard, à Istanbul, Klebb reçoit Tatiana Romanova dans son bureau pour lui faire un briefing sur sa mission. La jeune femme ignore qu'elle participe à un complot du SPECTRE et est persuadée que Klebb travaille toujours pour le SMERSH. Après lui avoir présenté une photographie de James Bond, l'ancienne directrice du SMERSH lui dit que sa mission est très importante et consiste à communiquer de faux renseignements à l'Ennemi et face à sa réticence, elle précise que si elle refuse d'obéir à ses ordres, elle sera fusillée. Romanova est donc contrainte d'accepter et de mener à bien la mission que lui confie Klebb.

Sur le terrain Modifier

Klebb et Grant sont plus tard en Russie pour superviser la procédure et surtout, pour surveiller Tatiana Romanova. Ainsi, dans un véhicule, Klebb dit à Grant qu'il a fait du bon travail en ayant tué un chauffeur bulgare.

Par la suite, Klebb est présente lorsque Bond rencontre Tatiana dans l'appartement nuptial d'un hôtel. D'ailleurs, un de ses sbires filme leur rencontre, caché derrière un miroir à deux sens.

Mort Modifier

Malheureusement pour le SPECTRE, le plan, pourtant si bien organisé, échoue car Bond récupère le lecteur et élimine Grant dans un train alors que Romanova était tombée amoureuse de 007. Toutes ces péripéties poussent Blofeld à convoquer d'urgence Klebb et Kronsteen dans le yacht afin de leur expliquer la situation et donc, de les réprimander sur leur échec commun. Chacun des deux responsables essaie donc de mettre la faute sur l'autre : Kronsteen dit que Klebb est responsable car c'est elle qui a choisit Romanova et Grant alors que Klebb tente de se sauver en disant que Kronsteen est celui qui a mit en oeuvre le plan. Blofeld fait entrer Morzeny et se range apparemment du côté de Kronsteen, laissant supposer que Morzeny va tuer Klebb. Cependant, c'est finalement Kronsteen que Morzeny tue et Klebb est donc forcée de terminer la mission. Elle se rend donc à Venise avec pour but de s'emparer du lecteur et de tuer Bond et éventuellement Romanova. Déguisée en femme de chambre, elle rejoint les deux ennemis dans leur suite d'hôtel et tente d'abord de prendre le lecteur alors que 007 est au téléphone. Echouant, elle est contrainte de menacer Bond avec une arme mais est désarmée par Romanova avant qu'elle ne puisse tirer. Elle utilise donc son arme de secours : une chaussure avec une lame de venin fugue, la même arme qui avait tué Kronsteen. Hélas, l'espion britannique bloque son attaque avec une chaise. Klebb essaie de se débattre mais s'avère être impuissante. Romanova profite de la situation pour s'emparer du pistolet de Klebb. Elle hésite entre tuer Bond ou Klebb mais fait finalement feu sur l'agent du SPECTRE. Une fois Klebb morte, Romanova déclare que c'était une femme horrible, ce à quoi Bond répond ironiquement qu'elle avait des piquants.

Alliés Modifier

Production Modifier

Rosa Klebb est considérée comme l'un des trois antagonistes principaux (les deux autres sont Ernst Stavro Blofeld et Tov Kronsteen) du film de James Bond de 1963 Bons baisers de Russie et ce, malgré le fait qu'elle agisse véritablement sous l'autorité d'Ernst Stavro Blofeld. Le personnage a été incarné par la chanteuse et actrice autrichienne Lotte Lenya

Klebb est en fait basé sur le personnage du même nom apparaissant dans le roman d'espionnage de 1957 Bons baisers de Russie, un ouvrage inspiré de faits réels datant de la Seconde Guerre mondiale qui a été écrit par l'ancien espion britannique Ian Fleming. Il est en fait basé sur un colonel russe réel dont Fleming avait parlé dans le journal de Sunday Times[2]. Il s'avère que le nom "Klebb" est en fait un calembour sur l'expression populaire soviétique relative aux droits des femmes : "khleb i rozy" qui est lui-même un détournement du slogan du syndicat international : "du pain et des roses". 

À l'époque de l'écriture du scénario du film, Klebb était sensée être accidentellement tuée par sa propre lame de venin fugue. Cependant, le réalisateur Terence Young ne voyait pas comment la scène aurait pu être filmée sans qu'elle ne paraisse ridicule. Un membre de la production a finalement réalisé que le pistolet de Klebb était au sol depuis qu'elle avait été désarmée par Tatiana Romanova. Il a donc été décidé que Romanova prenne l'arme à feu pour tuer Klebb après une hésitation[3]

L'actrice grecque Katína Paxinoú était le premier choix des producteurs Albert R. Broccoli et Harry Saltzman pour interpréter Rosa Klebb[2]. Cependant, Terence Young avait finalement proposé le rôle à Lotte Lenya après avoir écouté un de ses enregistrements musicaux[2].

La brillante performance de Lenya lui a valut d'être récompensée de la Laurel Awards 1965 de meilleur actrice dans un second rôle. 

La chaussure à lame empoisonnée qu'utilise Klebb pour tenter d'assassiner James Bond à Venise est une arme véritablement utilisée par le KGB[2]. Elle été l'un des gadgets les plus marquants de la franchise toute entière, à tel point qu'elle fait aussi une très brève apparition dans le film de 2002 Meurs un autre jour. Réalisé par le cinéaste néo-zélandais Lee Tamahori, le film était sortit à l'occasion des 40 ans de la saga et est par conséquent truffé de clins d'oeils aux 19 autres films de James Bond, l'un des plus notables étant la première apparition du personnage de Jinx en maillot de bain, entrée en scène rappelant sans aucun doute celle d'Honey Ryder dans James Bond 007 contre Dr. No. Klebb peut également être considérée comme l'un des antagonistes les plus notables de James Bond et sa notoriété lui permet de faire régulièrement des apparitions dans des jeux-vidéos de James Bond. Le personnage apparaît notamment dans le jeu-vidéo de 2005 Bons baisers de Russie (qui reprend certain événements du film éponyme tout en y incorporant toutefois quelques changements), ainsi que dans les jeux Goldeneye 007 (2010) et 007 Legends (2012) mais uniquement en temps que personnage multijoueur, tout comme d'autres personnages célèbres tels que Julius No, Emilio Largo, le Baron Samedi ou encore Max Zorin.

Rosa Klebb figurine

Figurine de Klebb.

Rosa Klebb a elle aussi une certaine notoriété parmi les antagonistes de la franchise mais sans doute pas autant que Julius No, Auric Goldfinger, Ernst Stavro Blofeld ou encore Raoul Silva. Il existe pourtant des produits dérivés issus de Klebb comme des figurines, bien que ces dernières soient sans doute d'une certaine rareté.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Il est fortement impliqué que Rosa Klebb soit lesbienne. La scène qui laisse supposer cela est celle où elle est dans son bureau avec Tatiana. Dans cette scène, elle dit à Tatiana qu'elle est ravissante et la touche à plusieurs reprises, notamment au genou et à l'épaule.
  • Dans la saga, Rosa Klebb est la toute première femme à mourir.
  • Elle est également le premier antagoniste à être un militaire. Après Klebb, de nombreux autres personnages incluant le général Orlov, le colonel Heller ou encore Arkady Ourumov entreront également dans cette catégorie.
  • Son nom de famille est orthographié "Kleb" dans le scénario du film[4].

Références Modifier

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/SPECTRE#Hi.C3.A9rarchie
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0057076/trivia&prev=search
  3. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Trivia/FromRussiaWithLove&usg=ALkJrhj8_fHgBNXhXPT_Q8FVEkapbIayCQ
  4. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.universalexports.net/scripts/frwl.pdf&prev=search

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.